Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Ouragan Florence : une femme et son bébé tués par la chute d'un arbre en Caroline du Nord

vendredi 14 septembre 2018 à 17:53 - Mis à jour le vendredi 14 septembre 2018 à 21:16 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Rétrogradé en catégorie 1 mais toujours dangereux, l'ouragan Florence frappe ce vendredi la côte est des Etats-Unis. Les pluies torrentielles et les vents violents ont déjà provoqué des inondations. Une femme et son bébé ont été tués par la chute d'un arbre sur leur maison.

Des arbres arrachés sur le passage de l'ouragan Florence à Wilmington (Caroline du Nord) aux Etats-Unis, le 14 septembre 2018.
Des arbres arrachés sur le passage de l'ouragan Florence à Wilmington (Caroline du Nord) aux Etats-Unis, le 14 septembre 2018. © Maxppp - KEN CEDENO

L'ouragan Florence s'est abattu vendredi matin sur la côte est des Etats-Unis. Rétrogradé en catégorie 1 ( sur 5) il reste dangereux a averti le Centre national des ouragans (NHC), avec des vents calculés à 150 km/h cette nuit. Selon le service national météorologique (NWS), environ 4,9 millions de personnes devraient subir des précipitations de plus de 25 cm dans les cinq prochains jours.

Au moins deux morts

Vendredi soir, la police de Wilmington (Caroline du Nord) a annoncé que le cyclone avait fait aux moins deux morts. "Une femme et son bébé ont été tués lorsqu'un arbre est tombé sur leur maison. Le père a été blessé" et hospitalisé ont écrit les autorités sur Twitter. 

Des habitants piégés par la montée des eaux

Les pluies torrentielles ont déjà provoqué de spectaculaires inondations, coinçant des habitants chez eux. D'après les météorologues de l'Agence fédérale océanique et atmosphérique (NOAA), le cyclone avance "lentement", à 6 km/h. Il pleut donc pendant de longues heures sur les mêmes régions.

"La tempête ravage notre Etat" a déclaré le gouverneur de la Caroline du Nord Roy Cooper lors d'un point presse. "Nous sommes très inquiets que des localités entières puissent être détruites." 

Des toitures, des panneaux de signalisations ont été arrachés et des vitres brisées sous la force du vent.

500.000 personnes privées d'électricité

Environ un demi-million de personnes sont déjà privées d'électricité en Caroline du Nord qui compte quelque 10 millions d'habitants a souligné Roy Cooper. Entre un et trois millions d'usagers pourraient être victimes de coupures de courant dans les deux Etats de Caroline, a indiqué le fournisseur d'électricité Duke Energy, basé dans la région.

Quelque 20.000 personnes ont trouvé refuge dans plus de 150 centres d'accueil, d'après le gouverneur. Au total, 1,7 millions de personnes ont reçu l'ordre d'évacuer et un couvre-feu a été instauré dans plusieurs localités.