Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Élections américaines 2020

Donald Trump n'a quasiment pas payé d'impôts pendant 10 ans

-
Par , France Bleu

Peu ou pas d'impôt : des révélations du New York Times sur les déclarations fiscales de Donald Trump ont fait irruption dans la course à la Maison Blanche. Selon le journal ce lundi, le président américain n’a payé que 750 dollars (645 euros) d’impôts fédéraux l’année de son élection.

"Ce sont des informations bidon, totalement inventées", a répondu le milliardaire républicain dans une conférence de presse à la Maison Blanche.
"Ce sont des informations bidon, totalement inventées", a répondu le milliardaire républicain dans une conférence de presse à la Maison Blanche. © AFP - MANDEL NGAN / AFP

Le New York Times fait des révélations explosives sur les impôts de Donald Trump deux jours avant son débat très attendu face au candidat démocrate Joe Biden. Donald Trump s'est toujours refusé à dévoiler ses déclarations fiscales, mais le quotidien américain s'est procuré les données fiscales "sur plus de vingt ans" concernant l'ex-magnat de l'immobilier et les "centaines de sociétés qui composent son groupe" non coté. 

Donald Trump a payé 750 dollars d'impôt fédéral en 2016

"Donald J. Trump a payé 750 dollars d'impôt fédéral sur le revenu l'année où il a remporté la présidence", en 2016, et autant "sa première année à la Maison Blanche", en 2017, écrit le journal. _"Il n'a pas du tout payé d'impôt sur le revenu au cours de 10 des 15 années précédentes_, en grande partie car il a déclaré plus de pertes d'argent que de gains", écrit le quotidien américain. 

"Ce sont des _informations bidon_, totalement inventées", a répondu le milliardaire républicain dans une conférence de presse à la Maison Blanche.  "J'ai payé beaucoup, et j'ai payé beaucoup d'impôts sur le revenu au niveau de l'Etat aussi", a-t-il ajouté sans plus de précisions. 

Les déclarations d'impôt du milliardaire au cœur d'une bataille judiciaire

Les déclarations d'impôt de l'homme d'affaires new-yorkais devenu président et candidat à sa réélection sont au cœur d'une bataille judiciaire, Donald Trump ayant toujours refusé de les publier contrairement à tous ses prédécesseurs depuis les années 1970. Celui qui a fait de sa fortune un argument de campagne a aussi alimenté, par son refus, les spéculations sur l'étendue de cette richesse, sur de possibles pratiques d'optimisation fiscale à la frontière de la légalité ou sur de potentiels conflits d'intérêt.  

En 2016, lors du premier débat télévisé, la démocrate Hillary Clinton lui avait déjà reproché de ne pas payer d’impôts sur le revenu.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le sujet risque d'électriser un peu plus la campagne pour la présidentielle du 3 novembre, deux jours avant le premier duel télévisé de mardi soir.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess