International

Attentats de Bruxelles : mesures de sécurité renforcées en France

Par Thibaut Lehut, France Bleu mardi 22 mars 2016 à 11:00 Mis à jour le mardi 22 mars 2016 à 17:47

Le trafic des Thalys a été interrompu.
Le trafic des Thalys a été interrompu. © Maxppp -

Suite aux attaques commises à Bruxelles ce mardi, les mesures de sécurité ont été renforcées dans plusieurs villes d'Europe. À commencer par Paris, où le niveau d'alerte est maximal dans plusieurs aéroports et gares.

Après les explosions meurtrières dans la capitale belge, plusieurs pays européens ont décidé de renforcer les mesures de sécurité dans les gares et les aéroports. En France, 1.600 policiers supplémentaires vont être mobilisés sur le terrain.

>> Explosions à Bruxelles : suivre la situation en direct

Déploiement de 1.600 policiers supplémentaires en France

La présence policière a été renforcée "au niveau des aéroports, des gares et des transports en commun, avec une vigilance accrue des forces de police sur le territoire de l'agglomération" parisienne, a annoncé la préfecture de police de Paris. En tout, 1.600 policiers supplémentaires vont être déployés (dont 400 en Île-de-France), a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, notamment dans les transports. Exemple à Roissy-Charles-de-Gaulle, où le "dispositif de prévention et de sécurisation est en cours de déploiement sur chacun des huit terminaux de l'aéroport" et dans ses deux gares.

  - Aucun(e)
-

Les gares parisiennes restent ouvertes mais de nombreux policiers quadrillent la gare du Nord, d'où partent les trains pour Bruxelles. Les trains en provenance de Bruxelles sont tout particulièrement contrôlés à l'aide de brigades cynophiles. Le trafic des Eurostar et Thalys avec Bruxelles, qui transitent par la gare du Nord, est désormais interrompu. Les trains déjà en route rebroussent chemin.

Le ministère de l'Intérieur a averti les voyageurs que titres de transport ou papiers d'identité seraient systématiquement à l'entrée des gares et aéroports. Du côté des autocars, les liaisons entre la Belgique et la France sont suspendues ou fortement perturbées.

Sécurité renforcée dans les aéroports métropolitains

Dans les grands aéroports français, des renforts de CRS ont déjà été déployés, comme à Marseille ProvenceNice Côte d'Azur, Bordeaux ou encore Nantes.

Contrôles accrus aux frontières 

Plus largement, les attaques ont des répercussions partout en Europe. Les services néerlandais de lutte contre le terrorisme ont aussi fait part d'un durcissement de leur sécurité dans les aéroports et les gares néerlandais ainsi que d'un renforcement des contrôles à la frontière avec la Belgique. Les aéroports de Gatwick près de Londres tout comme celui de Francfort ou Moscou ont aussi rehaussé leur niveau d'alerte. Idem à Rome, Francfort, Copenhague, Prague, Barcelone et même New York. Les vols en provenance et à destination de Bruxelles y ont été suspendus. Les avions déjà en route ont été redirigés notamment vers Charleroi (Belgique), Maastricht (Pays-Bas), ou Amsterdam.

Plus largement, l'ensemble des pays voisins de la Belgique (Allemagne, France et Pays-Bas) ont renforcé les contrôles aux frontières, imités par d'autres pays non limitrophes (Portugal, Bulgarie).