Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Flambée de violence entre I’État hébreu et les groupes armés de Gaza

-
Par , France Bleu

Des combattants palestiniens ont tiré plus de 450 roquettes sur Israël depuis samedi. Cette nouvelle flambée de violence a déjà fait douze morts dont neuf Palestiniens.

Les hostilités se poursuivent pour le deuxième jour consécutif entre I’État hébreu et les groupes armés de Gaza
Les hostilités se poursuivent pour le deuxième jour consécutif entre I’État hébreu et les groupes armés de Gaza © AFP - MOHAMMED ABED

Les hostilités se sont poursuivies dimanche pour le deuxième jour consécutif entre Israël et les groupes armés de Gaza, les tirs de roquettes palestiniens et la riposte de l'Etat hébreu tuant trois personnes côté israélien et neuf Palestiniens depuis samedi.

Au deuxième jour d'un accès de fièvre qui fait craindre un nouveau conflit, les deux camps n'ont donné aucun signe de désarmer.

Cette nouvelle flambée de violence a débuté vendredi quand un tireur isolé, membre du Djihad islamique, a tiré sur une patrouille israélienne de l’autre côté de la frontière et blessé deux militaires, selon l’armée israélienne.

De nouvelles roquettes se sont abattues sur Israël en provenance du territoire palestinien sous blocus coincé entre Israël, Egypte et Méditerranée. Et l'armée israélienne a poursuivi ses frappes contre la bande de Gaza, visant le Hamas, qui contrôle l'enclave, et le Jihad islamique.  

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a ordonné la poursuite de "frappes massives" et l'envoi de renforts militaires autour de la bande de Gaza.

Ces violences remettent en cause une trêve fragile observée depuis fin mars entre Israël et le Hamas et ses alliés, qui se sont livré trois guerres dans l'enclave depuis 2008. L’Egypte, médiatrice entre le Hamas et Israël, a contacté les parties pour faire retomber cet accès de violence, survenu à quelques jours de l’ouverture de la période du ramadan musulman et de la fête de l’Indépendance en Israël.

Choix de la station

France Bleu