Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

L'ex-otage au Mali, le Vosgien Pierre Camatte témoigne devant un public "c'est un peu une catharsis"

mercredi 7 novembre 2018 à 16:30 Par Hervé Toutain, France Bleu Sud Lorraine

Pierre Camatte sera ce jeudi 8 novembre, l'hôte de la maison de la culture de Gérardmer dans les Vosges. L'ex-otage d'Al Qaïda au Maghreb Islamique, vient raconter au public son enlèvement, sa captivité de 89 jours au Mali entre novembre 2009 et février 2010 et les conditions de sa libération.

L'ex-otage au Mali Pierre Camatte
L'ex-otage au Mali Pierre Camatte © Maxppp - Anthony Picore

Gérardmer, France

La page n'est jamais tournée. L'ancien otage vosgien , originaire de Gérardmer a été enlevé et retenu en otage par Al Quaida au Maghreb islamique pendant 89 jours au Mali entre novembre 2009 et février 2010. Il était à l'époque en Afrique pour une association humanitaire. 

Pierre Camatte redoute cet échange public. "Ca n'est jamais neutre de parler de soi au plus intime et au travers une expérience qui reste douloureuse" souligne l'ex-otage pour aussitôt avouer que l'exercice lui est nécessaire. "C'est un peu une catharsis et cela me permet d'avancer en forçant les choses à sortir de mon inconscient". 

C'est la raison pour laquelle Pierre Camatte a répondu favorablement à l'invitation du Lions-club de Gérardmer ce jeudi 8 novembre. Essayer de mettre des mots sur l'indicible et surtout comprendre. Pourquoi a-t-il été la cible d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique ? Pourquoi cette captivité de 89 jours de novembre 2009 à février 2010. Dans quelles conditions a-t-il été libéré ?

Les années ont passé, mais chaque attentat terroriste, ravive la douleur et les souvenirs. Charlie-hebdo, le Bataclan et bien d'autres de par le monde.  "Dans ces moments là, c'est la solitude et la peur qui vous étreignent, sans que personne d'autre puisse réellement connaitre ce que vous avez vécu" conclut encore le Vosgien Pierre Camatte. 

Si vous souhaitez échanger avec l'ex-otage au Mali, rendez-vous jeudi 8 novembre à 20H00 à la maison de la culture de Gerardmer. La participation est libre. Les bénéfices seront versés à l'association humanitaire "Icare" dont Pierre Camatte est le président, et pour laquelle il se trouvait au Mali en 2009.