Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International DOSSIER : Grande Guerre : les commémorations de l'Anzac Day 2018 dans la Somme

Grande Guerre : le centre John Monash sera prêt pour l'Anzac Day 2018

mardi 26 septembre 2017 à 16:57 Par Eric Turpin et Claudia Calmel, France Bleu Picardie

Construit sur le site du mémorial australien de Villers-Bretonneaux dans la Somme, le centre John Monash sera achevé en avril 2018. Le gouverneur général d'Australie, Peter Cosgrove, a visité mardi le chantier du futur espace culturel dédié au rôle des soldats australiens pendant la Grande Guerre.

Le futur centre John Monash sera achevé pour l'Anzac Day en avril 2018
Le futur centre John Monash sera achevé pour l'Anzac Day en avril 2018 - © Cox Architecture

C'est encore un chantier. Mais il est en bonne voie. Le centre John Monash sera terminé pour l'Anzac Day, le 25 avril 2018. Construit sur le site du mémorial australien de Villers-Bretonneux, il permettra de comprendre l'engagement des soldats australiens et le rôle de l'Australie pendant la Première Guerre mondiale.

« Le projet avance à grand pas. On sera prêt pour le prochain Anzac Day. Ce sera très important pour tous les européens, les Australiens, les visiteurs du monde entier qui viendront pour en apprendre plus sur cette page de la Grande Guerre », explique le gouverneur général d'Australie, Peter Cosgrove, en visite ce mardi à Villers-Bretonneux dans la Somme.

Peter Cosgrove, gouverneur général d'Australie, en visite sur le chantier du futur centre John Monash à Villers-Bretonneux dans la Somme - Radio France
Peter Cosgrove, gouverneur général d'Australie, en visite sur le chantier du futur centre John Monash à Villers-Bretonneux dans la Somme © Radio France - Claudia Calmel

Le centre John Monash disposera d'une surface de 1000 m². Il sera à demi enterré pour rappeler les tranchées de la Grande Guerre et sera couvert d'un toit entièrement végétalisé afin de mieux s'intégrer au paysage.

Les visiteurs pourront traverser différents espaces, dont une zone interactive avec des écrans tactiles, vidéos et tablettes destinées aux jeunes générations. Il y aura aussi un espace dédié au recueillement. 110 000 visiteurs sont attendus chaque année. Le centre John Monash doit être inauguré le 24 avril 2018, veille de l'Anzac Day.

Le futur centre John Monash sur le site du mémorial australien de Villers-Bretonneux dans la Somme - Aucun(e)
Le futur centre John Monash sur le site du mémorial australien de Villers-Bretonneux dans la Somme - © Cox Architecture

« Ce projet a énormément de résonance pour le public australien, qui porte Villers-Bretonneux dans son cœur », précise Caroline Bartlett, maître d'ouvrage déléguée pour le ministère australiens des anciens combattants. Il faut se replonger dans la grande histoire pour comprendre.

Villers-Bretonneux, lieu du souvenir

Le 25 avril 1918, les soldats australiens et néo-zélandais libèrent la commune et empêchent l'avancée des Allemands vers Amiens. La bataille va couter la vie à 1.200 hommes. Mais c'est une victoire décisive, à six mois de la fin de la Grande Guerre.

Villers-Bretonneux est devenu un lieu de pèlerinage pour les Australiens et les Néo-Zélandais. Ils viennent chaque année au mémorial rendre hommage à leurs soldats morts au combat pendant le premier conflit mondial. Le centre John Monash vient compléter tout un circuit de mémoire.

D'un budget total de 60 millions d'euros, Il est entièrement financé par le gouvernement australien. Cela comprend la construction du bâtiment, le tournage d'un documentaire et le dispositif multimédia qui s'appuie sur des technologies de pointe. Le centre John Monash doit ouvrir ses portes le 26 avril 2018. Peut-être même avant si les travaux ne prennent pas de retard.