Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Hong-Kong : un Poitevin, resté bloqué des heures à l'aéroport, raconte les manifestations

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu La Rochelle, France Bleu

Etienne Gautier était ce week-end à Hong-Kong pour le travail, pour un salon international. Mais au moment de repartir, il s'est retrouvé bloqué, au milieu des manifestants et des policiers. Depuis plusieurs semaines, la ville-Etat connait des mouvements sociaux d'une rare ampleur.

Des manifestants réunis mardi dans l'aéroport d'Hong-Kong.
Des manifestants réunis mardi dans l'aéroport d'Hong-Kong. © Maxppp - LAUREL CHOR

Saint-Maixent-l'École, France

Hong-Kong est toujours plongé dans la tourmente. Les manifestants pro-démocratie sont mobilisés depuis début juin et ils sont maintenant des millions à descendre dans les rues ou multiplier les actions coup de poings. Leurs revendications portent sur le recul des libertés dans la ville-Etat et les ingérences de la Chine. 

Ces derniers jours, un lieu a centralisé toutes les crispations : l'aéroport international, le huitième plus fréquenté du monde.  Il a été bloqué à de nombreuses reprises depuis lundi, avec régulièrement des affrontements avec la police. Et un Poitevin, originaire de Saint-Maixent-l'Ecole et aujourd’hui installé à l'Ile-de-Ré, y est resté, pris au piège, pendant de longues heures, lundi.

Une foule de manifestants, tous les vols annulés et des affrontements avec la police

Etienne Gautier est le directeur commercial d'une marque de Hifi et était là-bas pour un salon international. "Le salon était déjà bien vide comparé aux années précédentes", souligne-t-il. "Et on sentait bien la tension dans les quartiers centraux de Hong-Kong." Il devait repartir lundi soir pour Paris. "Je suis d'ailleurs arrivé tôt à l'aéroport, en passant travailler sur place", détaille-t-il. "Mais peu a peu l'aéroport c'est rempli de manifestants, une foule compacte". 

C'était comme dans un festival ! Vous voyez  ce genre de foule immense." Etienne Gautier.

Les rassemblements se sont tenus dans le calme lundi, et ce n'est finalement qu'en milieu d'après-midi que son vol est annulé. "Mardi matin, on est revenu et on a pu embarquer tôt dans un vol presque à moitié vide, mais en même temps, on entendait les manifestants revenir". Et quelques minutes après l'aéroport a à nouveau été fermé, pour la journée. Les choses ont très vite dégénérées, un policier a d’ailleurs sorti son arme pour se défendre et des ressortissants chinois ont été pris à partie.