Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Huit familles yézidies victimes de Daech accueillies à Limoges

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Une trentaine de familles yézidies sont arrivées à Toulouse-Blagnac dans la matinée ce jeudi selon le gouvernement. Les autorités précisent que ces victimes du groupe Etat islamique seront prises en charge dans le Tarn-et-Garonne mais aussi en Haute-Vienne, à Limoges.

Fin mai 2019, 28 femmes yézidies et leurs enfants avaient quitté Erbil, en route pour Toulouse.
Fin mai 2019, 28 femmes yézidies et leurs enfants avaient quitté Erbil, en route pour Toulouse. © Radio France - Sophie Parmentier

Limoges, France

Des femmes yézidies et leurs enfants sont arrivés sur le sol français ce jeudi matin. Ces 31 familles victimes du groupe Etat islamique viennent toutes du Kurdistan irakien. 

Au total, huit d'entre elles sont accueillies à Limoges par l'association Habitat et humanisme. 

Un accompagnement d'un an 

Habitat et humanisme accompagnera ces familles pendant un an pour leur faciliter la vie. Elles ont ainsi pu être installées dans des logements vacants loués et équipés par l'association. Une fois autonomes, les familles deviendront locataires. 

Des équipes d’interprètes et de travailleurs sociaux les suivront aussi dans leur démarches administratives (le statut de réfugié leur permet de chercher du travail et de bénéficier des minimas sociaux comme le RSA). 

Cours de français

Les enfants seront aussi inscrits à l'école à la rentrée. Les femmes, elles, suivront des cours de français gratuits et obligatoires. Elles seront aussi suivies psychologiquement, beaucoup ont été traumatisées par Daech.  

Autre point indispensable pour ces mamans : avoir une connexion internet. Elle leur sera offerte le premier mois. Cela leur permettra de donner des nouvelles à leurs proches toujours au Kurdistan irakien mais aussi de mieux se repérer dans leur nouvelle ville d'accueil.

En tout, depuis décembre dernier, ce sont 75 familles yézidies soit autour de 350 personnes qui sont arrivées en France, en trois temps mais c'est la première fois qu'elles sont logées en Haute-Vienne.