International

"Il faut battre Daesh et Bachar El-Assad"

Par Mathieu Barbier et Cédric Lieto, France Bleu Sud Lorraine jeudi 10 septembre 2015 à 9:06 Mis à jour le jeudi 10 septembre 2015 à 9:14

Les habitants de la ville d'Aleppo en Syrie vivent dans les ruines
Les habitants de la ville d'Aleppo en Syrie vivent dans les ruines © Max PPP - Ameer al-Halbi

TEMOIGNAGE EXCLUSIF - Ce jeudi matin, France Bleu Lorraine recevait Nabil Al Shouffi, un médecin, réfugié syrien, arrivé à Nancy il y a 2 ans et demi. Depuis, sa femme et ses 3 enfants l'ont rejoint. Il parle de la violence sur place, de la manière d'éradiquer le terrorisme et le régime syrien.

C'est un témoignage fort que vous propose France Bleu Lorraine : celui de Nabil Al Shouffi, un médecin syrien qui a fui la guerre il y a deux ans et demi et qui vit désormais à Nancy avec sa femme et ses 3 enfants.

Menacés sur place, ils ont quitté la Syrie, sa femme, journaliste, a dû fuir après l'assassinat de son caméraman. Nabil Al Shouffi dirigeait lui une clinique. Les menaces étaient très claires : "J'étais ni pour, ni contre le régime mais j'ai traité des blessés qui étaient contre Bachar El-Assad. Les services de sécurité viennent me voir et me demandent pourquoi j'ai traité ces gens-là".

Nabil Al Shouffi raconte son départ

Son analyse du conflit

Alors que certains se demandent si Bachar El-Assad peut être utile pour éradiquer les terroristes de Daesh, Nabil Al Shouffi tranche : "La région où Bachar utilise les bombes chimiques, c'est la région où j'étais [...] Daesh a été créé par Bachar El-Assad, au moins au début. Il n'y a pas de combats entre le régime et Daesh, sauf à Palmyre"

Nabil Al Shouffi livre son analyse sur le conflit