Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

"Ils ont brisé le mur de la peur" : quand la communauté algérienne du Limousin observe le mouvement de contestation

-
Par , France Bleu Limousin

Les Algériens, qui vivent, travaillent ou étudient à Limoges, suivent les événements qui secouent leur pays d'origine depuis plusieurs semaines. Eux aussi disent "ça suffit !".

Photo d'illustration manifestation dans les rues d'Alger
Photo d'illustration manifestation dans les rues d'Alger © AFP - AFP

Limousin, France

Un Président en exercice silencieux et fantomatique. Abdelaziz Bouteflika vient tout juste de rentrer à Alger après une longue hospitalisation à Genève. Des manifestations monstres dans les principales villes du pays, des appels à la désobéissance civile. A quelques semaines de l'élection présidentielle, c'est tout un pays qui descend dans la rue pour dire "ça suffit !"

C'est un gouvernement de mafieux" - un étudiant algérien

A Limoges, nous avons rencontré des étudiants algériens. Le week-end, certains d'entre eux s'occupent d'une épicerie solidaire. "Ils ont brisé le mur du silence et je suis très fier d'eux. J'espère que ça va permettre à ce gouvernement de mafieux de nous laisser tranquilles" témoigne l'un d'eux. Une de ses camarades poursuit : "ce n'est pas Bouteflika qui gère, c'est un système derrière lui qu'il faut balayer". 

►►Des étudiants algériens portent un regard très critique sur la situation politique dans leur pays

Ces étudiants algériens souhaitent une transition politique dans le calme

Hamid Boumaiza, un militant des Droits de l'Homme, vit en Limousin depuis une dizaine d'années. Une seule solution pour sortir l'Algérie de la crise dit-il c'est renverser le régime actuel : "le peuple s'est réveillé. Depuis des années, il était anesthésié. Il est demandé à cette bande de mafia de laisser la place à des gens capables et honnêtes". 

►►"Je suis très confiant" estime ce militant des Droits de l'Homme

Ecoutez Hamid Boumaiza

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu