International

Immersion au coeur de l'armée française à Nancy-Ochey

Par Mathieu Barbier, France Bleu Sud Lorraine lundi 28 septembre 2015 à 11:22

Mirage 2000 D prêt à decoller
Mirage 2000 D prêt à decoller © Radio France - radio france

Les mirages 2000 D de la base lorraine sont engagés dans le conflit syrien. Plongez au cœur du dispositif. Quels sont les avions et les bombes utilisés? Quelle portée? Quels sont les risques pour nos pilotes? Reportage en coulisses, chez la Grande Muette.

La Meurthe et Moselle est un département central dans le dispositif de l'armée. La base de Nancy-Ochey représente un quart de l'aviation de combat française. 60 mirages ( dont une demi-douzaine actuellement en mission ) , 150 pilotes, 600 mécaniciens travaillent jour et nuit sur cette base. Au total ce sont près de 1800 personnes qui sont employées, ce qui fait de la base et ces 410 hectares  le  quatrième employeur du département. 

Une base active comme jamais. Elle est en opération quasi-constante depuis plus de 15 ans. Engagée en Afghanistan, en Irak et plus récemment au Tchad et bien sûr au Mali.

Le Mirage 2000D est essentiel en mission

Les mirages 2000 D ont 21 ans d'existence. Ils ne disposent que de l'armement conventionnelle ( missile, bombe ), comprenez qu'il ne dispose pas de la bombe atomique. Mais avec le Rafale il dispose d'un POD, un guidage laser qui lui permet d'intervenir de jour comme de nuit sur les conflits.
Alors comment marche ce POD, écoutez le colonel Olivier LAPRAY, commandant de la base nancéienne.

Fonctionnement du POD

Le Mirage 2000 D engagé en Syrie

3 Mirages sont en alerte permanente sur une base en Jordanie avec une 50aine de personnels de la base sur place. Nos avions de la base lorraine ont déjà participé à des frappes en Irak. .Les bombes n'ayant pas de frontières, les pilotes d'Ochey sont amenés à tout moment à larguer des bombes en Syrie, mais pour ce week-end ce sont 5 Rafales qui ont été mobilisés

Alors quel rôle pour le Mirage 2000D : UN rôle fondamental puisqu'il est chargé des missions de reconnaissances. Il prépare et sécurise le terrain.  Alors quels types de bombes sont utilisés dans ce conflit syrien. Quelles cibles sont visées. Éléments de réponse  avec le commandant de la base de Nancy- Ochey, Olivier Lapray.

Type de bombes larguées

Actuellement les équipages nancéiens sur place sont sous le commandement de l'état-major des armées et de la coalition international. Aussi la base lorraine n'a que très peu d'informations sur ce que font ses pilotes sur place. Le colonel Lapray recevra chaque fin de semaine, le nombre des avions mobilisés et les cibles visées.