International

Investiture de Trump : "un saut dans l'inconnu" pour ces Américaines qui vivent en Touraine

Par Adèle Bossard, France Bleu Touraine vendredi 20 janvier 2017 à 10:06

L'investiture de Donald Trump se prépare à Washington.
L'investiture de Donald Trump se prépare à Washington. © Maxppp - LEIGH VOGEL

Bye Bye Barack ! C'est Donald Trump qui prend aujourd'hui la tête de l'Amérique. Le milliardaire va prêter serment en fin d'après-midi, heure française. En Touraine, son mandat est redouté par deux Américaines. Elles vivent à Tours depuis des années.

Jour-J ou "D-Day" pour Donald Trump, et pour l'Amérique. Deux mois et demi après son élection, le nouveau président s'installera à la maison blanche, ce vendredi soir. Le milliardaire américain prêtera serment, la main sur la Bible, en fin d'après-midi, heure française. Mais avec seulement 40% d'avis favorables, Donald Trump est un des présidents américains les moins soutenus par l'opinion publique, avant même le début de son mandat. Il n'est pas populaire non plus, chez ces deux Américaines installées à Tours depuis des années :

  • Lisa Blauvelt-Veille vit à Tours depuis 28 ans. Professeure américaine retraitée, elle avait soutenu Hillary Clinton. Elle redoute aujourd'hui que le milliardaire ne soit pas à la hauteur :

"Donald Trump semble ne pas prendre en considération qu'être président des Etats-Unis, c'est un engagement à plein temps. Il envoie des tweets à chaque fois qu'il se sent attaqué, même à 4 heures du matin. Il ne veut pas publier sa déclaration d'impôts...

On espère toujours, au début d'une présidence, qu'il y ait un espoir. Mais là on ne sait pas ce qu'il a dans la tête, on ne sait pas si on peut compter sur lui. C'est un peu inquiétant."

Ann Simonet est originaire de New York mais elle vit en France depuis 25 ans. Professeure d'anglais, c'est une démocrate convaincue, électrice elle aussi d'Hillary Clinton. Alors elle voit les 4 années à venir de présidence Trump comme un saut dans l'inconnu :

"Je ne suis pas très à l'aise parce qu'il est très imprévisible. On sait pas ce qu'il va se passer, on a bien des idées, on a vu qui il a nommé dans son gouvernement mais il reste imprévisible, donc dangereux. Je suis optimiste, j'espère quand même qu'il va être un bon président mais c'est vraiment l'inconnu !"