Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

"On peut juste attendre que ça s'arrête". un Girondin, habitant de Houston au Texas, témoigne

mardi 29 août 2017 à 18:10 Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde et France Bleu

Nicolas Tognini, originaire de Bègles, vit depuis 20 ans à Houston, au Texas, il travaille dans l'industrie pétrolière. Comme les 6 millions d'habitants de l'agglomération, il est coincé depuis 5 jours à son domicile avec sa famille, en raison des inondations causées par l'ouragan Harvey.

Face à la montée des eaux, les évacuations d'habitants se multiplient à Houston, au Texas
Face à la montée des eaux, les évacuations d'habitants se multiplient à Houston, au Texas © Maxppp -

Bègles, France

France Bleu Gironde : Vous êtes coincés à votre domicile depuis vendredi dernier. Comment vivez-vous cette situation ?

Nicolas Tognini : Nous étions bien préparés à l'arrivée de Harvey, nous avions fait des provisions. Nous avons fait des provisions, acheté des réserves, notamment de l'eau, et nous avons la chance d'avoir encore l'électricité. Les magasins sont ouverts quelques heures par jour, les voisins s'entraident, ceux qui ont des grosses voitures et qui peuvent passer vont chercher du ravitaillement pour les autres. Ce sont surtout les personnes âgées, les plus isolées, qu'on essaie d'assister le plus possible. Nous avons de la chance, nous sommes dans un secteur qui n'est pas inondé. Mais j'ai des collègues, au sud de la ville, qui attendent des bateaux pour venir les chercher. Donc, moi, maintenant, je cherche un bateau pour aider ceux que je peux aider.

Pourquoi ces inondations sont-elles si catastrophiques ?

ll faut savoir que Houston est une ville immense, de la taille de la Gironde, et que les zones les plus touchées se trouvent au sud de l'agglomération, près de la côte, là où les cours d'eau se déversent. Les autoroutes sont impraticables, transformées en véritables torrents. Deux réserves d'eau, situées à l'ouest de la ville, sont complètement pleines, et les autorités sont obligées de les vider pour éviter qu'elles ne débordent. Tout cela complique l'évacuation des eaux. Il faut dire qu'il pleut sans arrêt depuis 5 jours.

Quel est votre état d'esprit ?

On prend notre mal en patience. On fait tout pour que les enfants restent calmes, on regarde des films ensemble ... Mais on se dit surtout qu'on a de la chance, qu'il y a plus malheureux que nous, comme mes collègues qui ont leur maison sous l'eau. De toute façon, on ne peut rien faire, juste attendre que ça s'arrête. Et puis Donald Trump vient nous voir, donc ça devrait aller !

"Nous sommes bloqués chez nous depuis 5 jours" Nicolas Tognini