Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Journée mondiale des réfugiés : quelles solutions face à la crise migratoire ?

mercredi 20 juin 2018 à 7:19 Par Marine Laugénie, France Bleu

Ce mercredi 20 juin c'est la journée mondiale des réfugiés. Cette année elle se déroule dans un contexte très particulier entre la crise de l'Aquarius, la polémique sur les enfants séparés de leurs parents à la frontière mexicaine et une rencontre entre Emmanuel Macron et Angela Merkel.

Le nombre de réfugiés a atteint en 2017 un nouveau record : 68,5 millions de personnes, dont la moitié d'enfants, a indiqué mardi l'ONU.
Le nombre de réfugiés a atteint en 2017 un nouveau record : 68,5 millions de personnes, dont la moitié d'enfants, a indiqué mardi l'ONU. © Maxppp - Hamza Turkia

Ils sont 68,5 millions de réfugiés dans le monde, dont la moitié sont des enfants. Chaque minute, la guerre ou la persécution oblige 20 personnes dans le monde à tout quitter.

Paris et Berlin veulent une réponse commune à la crise migratoire

Le président français et la chancelière allemande ont annoncé mardi travailler à un accord entre plusieurs pays de l'espace Schengen.. Cet accord vise à refouler tout demandeur d'asile vers l'Etat où il a été enregistré en premier. Même si les contreparties pour les pays concernés, comme l'Italie ou la Grèce, restent encore floues. "Nous allons travailler ensemble pour une solution intergouvernementale ou multi-gouvernementale avec plusieurs Etats membres qui sont concernés", a dit Emmanuel Macron.  La rencontre franco-allemande intervient "à un moment de vérité pour chacun de nos Etats et pour notre continent. C'est même peut-être _un choix de civilisation"_, a dit le chef de l'Etat. Paris et Berlin sont aussi d'accord sur la proposition de Bruxelles de renforcer Frontex, l'agence qui patrouille le long des côtes européennes, et sur l'harmonisation du droit d'asile.

Dans le même temps, les sénateurs ont entamé l'examen du projet de loi asile-immigration. Le texte veut réduire les délais des procédures d'asile, renforcer la lutte contre l'immigration irrégulière et sécuriser le droit au séjour des étrangers en situation régulière.

Des enfants de migrants séparés de leurs parents à la frontière mexicaine

La vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux. Elle a été tournée à la frontière du Mexique et des Etats-Unis. On y voit des enfants arrachés des bras de leurs parents. 

Des cris, des pleurs, des séparations déchirantes : conséquence de la politique "tolérance zéro" appliquée par l'administration Trump. "Si vous ne voulez pas que votre enfant soit séparé de vous, alors ne l'emmenez pas", avait prévenu le ministre de la Justice américain au début  du mois de mai. Depuis, la police aux frontières place les mineurs dans des centres de rétention fermés. Le plus vaste d'entre eux, au Texas, est un supermarché où les enfants sont enfermés dans des cages. Plus de 1 400 attendent le jugement de leurs parents. La diffusion de cet enregistrement sonore par le site d'investigation ProPublica n'en finit pas de susciter l'indignation. 

Indignation sur Twitter mais aussi des représentants démocrates et d'une partie des républicains aux Etats-Unis.  La première dame, Melania Trump, a elle aussi appelé à "gouverner avec le cœur".