Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

L'alpiniste drômoise Elisabeth Revol en grande difficulté dans l'Himalaya

vendredi 26 janvier 2018 à 11:06 Par Mélanie Tournadre, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu

Jean-Christophe Revol, le mari de l'alpiniste drômoise, relaye une campagne de collecte de fonds pour récolter 50.000 euros afin de la secourir. Sa femme et son compagnon de cordée étaient ce jeudi en grande difficulté dans la descente du Nanga Parbat.

Capture d'écran du site de collecte de fonds gofundme
Capture d'écran du site de collecte de fonds gofundme - gofundme

D'après le mari de l’alpiniste drômoise Elisabeth Revol, domicilié à Saoû, cette dernière était ce jeudi en grande difficulté, avec son compagnon de cordée le Polonais Tomek Mackiewicz, dans la descente du Nanga Parbat (8126 m) dans l'Himalaya.

Son compagnon de cordée en danger

Elisabeth Revol et Tomek Mackiewicz auraient gravi le Nanga Parbat, au Pakistan,  ce jeudi 25 janvier. Lors de la descente, l'alpiniste polonais souffrait de graves gelures et de cécité des neiges, une cécité temporaire causée par l’exposition non protégée des yeux au rayonnement ultraviolet du soleil.

Une collecte de fonds sur internet 

Une opération de secours est en train de se mettre en place explique le mari d'Elisabeth Revol qui ne souhaite pas s'exprimer pour le moment.  Une campagne de collecte de fonds a été mise en place sur internet pour pouvoir financer les secours. 

50.000 euros sont nécessaires d'après son entourage pour leur porter secours. Près de 60.000 euros ont été versés en quelques heures, par plus de 2.800 contributeurs. Un élan de solidarité exceptionnel.

Une intervention prévue ce samedi

Une coordination entre les autorités pakistanaises et les diplomaties françaises et polonaises a pris le relais et une opération de secours avec un ou plusieurs hélicoptères est prévue pour ce samedi d'après Masha Gordon, l'amie et partenaire de l'alpiniste drômoise, qui a lancé  la collecte de fonds sur internet. Lors de sa dernière communication, Elisabeth Revol, désormais sans tente, était à 6670m d’altitude d'après les informations communiquées par Masha Gordon.