International

L'ambassadeur de Russie tué par balles en Turquie par un homme criant "N'oubliez pas Alep"

Par Géraldine Houdayer, France Bleu lundi 19 décembre 2016 à 18:52

L'ambassadeur russe en Turquie a été tué par balles lors de l'inauguration d'une galerie d'art.
L'ambassadeur russe en Turquie a été tué par balles lors de l'inauguration d'une galerie d'art. © AFP - Gokhan Balci

L'ambassadeur de Russie en Turquie a été tué par balles à Ankara, ce lundi. Il a été abattu par un homme criant "N'oubliez pas Alep" pendant l'inauguration d'une galerie d'art. Le tireur serait un policier qui n'était pas en service. Il pourrait s'agir d'un acte terroriste.

L'ambassadeur de Russie en Turquie, Andreï Karlov, a été tué par balles ce lundi à Ankara, par un homme criant "Noubliez pas Alep". Le diplomate, grièvement blessé ce lundi, a été soigné sur les lieux de l'attaque, mais il a succombé à ses blessures. Il s'agit d'un acte terroriste", a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères à la télévision publique Rossia 24. Selon deux sources proches des services de sécurité turcs, il s'agissait d'un policier travaillant à Ankara qui n'était pas en service. D'après la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, il s'agirait d'un acte terroriste.

Tué pendant l'inauguration d'une galerie d'art

Andreï Karlov prononçait un discours lors de l'inauguration d'une galerie d'art lorsque des tirs ont retenti, ont rapporté les médias turcs et les agences de presse russes. L'assaillant était élégamment vêtu d'un costume noir et d'une cravate. Il se tenait debout derrière l'ambassadeur, a dit un témoin à l'agence Reuters. "Il a sorti son pistolet et tiré par derrière sur l'ambassadeur. Nous l'avons vu gisant sur le sol et nous nous sommes enfuis", a déclaré ce témoin souhaitant rester anonyme. Une fusillade assez longue s'en est suivie dans la galerie d'art, a constaté un caméraman de Reuters TV. Une vidéo montre l'agresseur criant: "N'oubliez pas Alep, n'oubliez pas la Syrie!" Au milieu des cris, on peut le voir ensuite faire les cent pas et crier, une main tenant l'arme, l'autre s'agitant en l'air. Un autre cliché montre quatre personnes allongées au sol, dont l'ambassadeur.

La France et les Etats-Unis condamnent l'attaque

Moscou est en contact avec les autorités turques, qui ont promis une enquête minutieuse, a déclaré Maria Zakharova, la porte parole du ministère des Affaires étrangères russe, ajoutant que le Conseil de sécurité des Nations unies se saisirait de la question dans la soirée. A Washington, le porte-parole du département d'Etat américain John Kirby a condamné l'attaque, "quelle que soit son origine". A Paris, le président François Hollande a également "condamné avec force l'assassinat de l'ambassadeur". Le groupe djihadiste Etat islamique a récemment désigné la Turquie et la Russie comme des cibles prioritaires pour ses partisans.