International

L'écrivain Gabriel Garcia Marquez, prix Nobel de littérature, est mort

France Bleu vendredi 18 avril 2014 à 8:32

Gabriel Garcia Marquez, en 2008
Gabriel Garcia Marquez, en 2008 © MaxPPP

L'écrivain colombien Gabriel Garcia Marquez, l'un des plus fameux auteurs sud-américains, est mort jeudi à Mexico, probablement des suites d'une pneumonie. Il avait 87 ans. Son roman "Cent ans de solitude", en 1967, lui a valu une renommée mondiale. Il n'avait plus publié depuis 2004.

"Mille ans de solitude et de tristesse pour la mort du plus grand Colombien de tous les temps " : sur son compte Twitter, le président colombien Juan Manuel Santos a confirmé, jeudi soir, le décès de Gabriel Garcia Marquez, 87 ans , auteur du roman à succès Cent ans de solitude . "La Colombie entière est en deuil, puisqu'il est parti le compatriote le plus admiré et le plus aimé de tous les temps ", a affirmé le président de la Colombie, annonçant trois jours de deuil national.

"Il a été, et je n'exagère pas, le Colombien qui, dans toute l'histoire de notre pays, a porté le plus loin et le plus haut le nom de notre patrie" — Juan Manuel Santos, président de la Colombie

Gabriel Garcia Marquez avait été hospitalisé à México, où il réside, pour une pneumonie début avril. Il en était sorti le 8 avril dernier . Il se trouvait, selon sa famille, dans un état de santé "très fragile ", mais "stable ". Selon un quotidien mexicain toutefois, c'est un cancer lymphatique dont l'écrivain avait été victime il y a 15 ans qui aurait réapparu, s'étendant aux poumons, aux ganglions et au foie.

Le prix Nobel de littérature en 1982

"Le monde a perdu l'un de ses plus grands écrivains visionnaires, et l'un de mes préférés quand j'étais jeune ", a délcaré Barack Obama . Garcia Marquez est considéré comme l'un des plus grands écrivains en langue espagnole, couronné par le prix Nobel de littérature en 1982, qui avait salué "une oeuvre où s'allient le fantastique et le réel dans la complexité riche d'un univers poétique reflétant la vie et les conflits d'un continent ". 

Cent ans de solitude , son roman publié en 1967, a été traduit en 35 langues et tiré à plus de 30 millions d'exemplaires. On lui doit aussi d'autres romans à succès comme Chronique d'une mort annoncée  en 1981 ou L'amour au temps du choléra  en 1985. Depuis 2004 et Mémoires de mes putains tristes , il n'avait plus rien publié .

Son corps rapatrié en Colombie ?

Les apparitions de Gabriel Garcia Marquez se faisaient de plus en plus rares ces dernières années. Sa dernière apparition publique date du 6 mars dernier, où l'écrivain avait salué des journalistes venus lui souhaiter un bon anniversaire sur le pas de sa porte. 

Bien qu'il ait été installé au Mexique depuis plus de 30 ans, sa soeur Aida Garcia Marquez, a demandé le rapatriement du corps en Colombie, avant de reconnaître que la décision finale revenait à la veuve et aux enfants du défunt. La famille de l'écrivain a précisé que son corps serait incinéré "en privé " , et n'a précisé ni le lieu, ni la date, de la crémation. 

Partager sur :