International

L'élection de Donald Trump suscite espoirs et inquiétudes dans l'Yonne

Par Lucas Valdenaire, France Bleu Auxerre mercredi 9 novembre 2016 à 21:49

Un tel choc politique peut-il arriver en France ?
Un tel choc politique peut-il arriver en France ? © Maxppp - Justin Lane

Aux États-Unis, Donald Trump a déjoué tous les pronostics. Le milliardaire de 70 ans a battu Hillary Clinton. Après une campagne outrancière aux relents xénophobes, le candidat républicain accède à la Maison Blanche. Un séisme politique qui fait réagir en France et dans l'Yonne.

Après le "Brexit" en Angleterre, la vague de fond nationaliste vient d'échouer de l'autre côté de l'Atlantique. Donald Trump, candidat polémique et populiste devient le 45ème président des États-Unis. Désormais, une question se pose : un tel évènement politique est-il possible en France ? Est-il souhaitable ou inquiétant ? Les Icaunais sont aujourd'hui divisés.

Le FN à l’Élysée ?

Dans ce bar d'Auxerre, les images tournent en boucle à la télé. Bruno boit son café et pense déjà à la prochaine présidentielle en France et à la candidature de Marine Le Pen : "oui, ça m'inquiète évidemment, pour le futur de mes enfants et celui de mes petits-enfants."

"Cela pourrait arriver chez nous, oui, ça pourrait"

Vanessa, elle aussi, est inquiète : après Donald Trump à la Maison Blanche, rien n'empêche d'avoir le Front National à l’Élysée : _"on y pense, on y pense. On se demande qui va ressortir chez nous ?"
_

"On se demande aussi si certaines personnes en France qui n'osent pas se l'avouer, pourraient franchir cette étape-là"

Et cette étape, celle du vote FN, Franck l'envisage très sérieusement : "je ne suis pas pro-Américain, mais là franchement, ils en ont ! Je pensais que Trump allait être battu à plate couture."

"En fin de compte, ils ont peut-être raison... pourquoi pas ? Il faut tester !"

"Un exemple américain"

Le conseiller régional et secrétaire départemental du FN dans l'Yonne, Julien Odoul se félicite de l'élection de Donald Trump. Il en fait même un exemple à suivre : "cela doit conforter tous les Français qui espèrent un changement politique. Ils doivent se dire que c'est possible."

"Il peut y avoir une prise de conscience chez nos compatriotes encore hésitants. Il est certain que l'exemple américain est un symbole fort et ça doit nous inciter, nous Français, à faire de même en mai prochain : il faudra essayer autre chose, et aujourd'hui cet autre chose en France, c'est Marine Le Pen."

Julien Odoul, conseiller régional et secrétaire départemental du FN dans l'Yonne

De son côté, Jean-Yves Caullet, député PS de l'Yonne et maire d'Avallon, en appelle à la prudence. Marine Le Pen n'est pas totalement comparable à Donald Trump et surtout : "nous avons une culture politique différente, une habitude de débat politique différente."

Jean-Yves Caullet, député-maire socialiste d'Avallon

"Comme tous les combats politiques, rien n'est écrit"

Le premier tour de l'élection présidentielle en France sera organisé le 23 avril, dans moins de six mois.

A lire également : l'inquiétude des producteurs de chablis après la victoire électorale de Donald Trump