International

L'hôpital mobile de la France : une fierté et une invention Gardoise

Par Charlotte Coutard, France Bleu Gard Lozère vendredi 24 avril 2015 à 10:50

L'hôpital mobile de l'Etat Français installé au pied du pont du Gard.
L'hôpital mobile de l'Etat Français installé au pied du pont du Gard. © Radio France - SDIS du Gard

La France vient régulièrement en aide aux pays sinistrés, touchés par des catastrophes naturelles. Elle possède pour cela un hôpital mobile tout équipé. Un hôpital géré par les pompiers du Gard et les militaires de la sécurité civile.

C'est un hôpital géant, en kit . L'hôpital mobile de l'Etat Français est installé depuis quelques jours au pied du pont du Gard, à l'occasion du sixième Congrès Secours Santé (un congrès qui regroupe près de 700 pompiers et militaires de la sécurité civile venus de toute la France).

Cet hôpital a été créé il y a 30 ans, en 1985 , dans notre département, après le terrible tremblement de terre de Mexico. Il a été conçu par des médecins pompiers du Gard qui voulaient transporter le savoir faire et la médecine française sur les lieux de catastrophes naturelles, où parfois les hôpitaux sont détruits, et les services de secours du pays débordés.

Un des fleurons de la France

Le petit nom de cet hôpital : Escrim, pour Elémént de Sécurité Civile d'Intervention Médicale. La deuxième version est terminée. C'est un véritable hôpital qui peut être déployé partout dans le monde . Il est installé dans des tentes qui communiquent entre elles, des tentes déployées sur un hectare, presque aussi grand qu'un terrain de football.

Une autonomie totale de 15 jours

Il y a une salle de stérilisation des outils, une salle de de diagnostic, une salle de radiologie et de réanimation, deux blocs opératoires , puis des salles d'hopistalisation. Au total, il y a 100 lits , 20 de réanimation et 80 d'hospitalisation.

Tout comme dans un véritable hôpital, mais installé dans des zones dévastées. Il a besoin de 75 personnels pour fonctionner et il a 15 jours d'autonomie en médicaments et matériels.

Hopital Pompiers - SON

Le colonel Christian Simonet, est le directeur départemental des services d'incendie et de secours du Gard. Il a commandé le détachement lors du tremblement de terre en Iran en 2003, et lors du tsunami en Indonésie en 2004 : "Lors de catastrophes naturelles de cette nature, il y a des blessés qui ont des membres écrasés, des gens cassés de partout .

Mais c'est un véritable hôpital, qui répond également aux problèmes médicaux de la vie courante, des gens viennent se faire soigner pour des problèmes dentaires. On a aussi eu le plaisir d'avoir plusieurs accouchements , des bébés qui ont égayé le sinistre".

Hopital Pompiers - ENROBE

L'hôpital s'est amélioré au fil des années, des tentes ont été changées, aujourd'hui il est flambant neuf. En 30 ans, l'hopital a réalisé une vingtaine de missions . La dernière fois, c'était en Haiti, lors du tremblement de terre en 2010.

L'hôpital mobile de la France possède deux blocs opératoires. - Radio France
L'hôpital mobile de la France possède deux blocs opératoires. © Radio France - Charlotte Coutard
Salle d'hospitalisation de l'hôpital mobile de la France. - Radio France
Salle d'hospitalisation de l'hôpital mobile de la France. © Radio France - Charlotte Coutard