International

L'Irlande renonce à son tour aux pièces de 1 et 2 centimes d'euros

Par Julie Guesdon, France Bleu lundi 26 octobre 2015 à 11:11

Les pièces de 1 et 2 centimes sont plus chères à produire qu'elles ne valent
Les pièces de 1 et 2 centimes sont plus chères à produire qu'elles ne valent © Maxppp

Dès le 28 octobre, les pièces de 1 et 2 centimes d'euros vont disparaître de la circulation en Irlande. Il s'agit du septième pays européen, après la Belgique, le Danemark ou encore la Hongrie et la Finlande, à y renoncer pour réaliser des économies.

L'Irlande rejoint le clan des sans centimes. Comme six autres pays de la zone euro, l'Irlande a décidé de retirer de la circulation les pièces de 1 et 2 centimes. Selon le Guardian, qui nous l'apprend, cette mesure entrera en vigueur dès le 28 octobre prochain et s'explique uniquement pour des raisons économiques.

Selon un rapport du plan de paiement national irlandais, les pièces de 1 et 2 centimes sont en effet presque plus chères que la valeur de la pièce elle-même. Dans le détail, il coûte 1,65 centime pour produire une pièce de 1 centime et 1,94 centime pour une pièce en valant 2. Or, l'Irlande produisant jusqu'à trois fois plus de petites pièces rouges que ses voisins, la perte était devenue conséquente.

L'utilisation des pièces de 1 et 2 centimes restera légale

Si bénéfique soit-elle sur les finances de l'Irlande, cette décision fait cependant craindre une inflation des prix pour les consommateurs. Du fait d'un arrondi mécanique, beaucoup anticipent l'augmentation des prix vers les 5 centimes supérieurs. Cependant, l'utilisation des pièces de 1 et 2 centimes restera légale, puisque ces pièces sont toujours en vigueur dans d'autres pays européens. De plus, le paiement par moyens dématérialisés (carte bancaire ou chèques) ne sera pas affecté, puisqu'il restera au centime près.