International

L'offensive d'Israël sur Gaza s'intensifie

Par Marina Cabiten, France Bleu mercredi 9 juillet 2014 à 10:47

Des Palestiniens sur les ruines de leur maison détruite par un raid israélien à Beit Hanoun, le 9 juillet
Des Palestiniens sur les ruines de leur maison détruite par un raid israélien à Beit Hanoun, le 9 juillet © MaxPPP

Le nombre de Palestiniens tués par l'offensive israélienne sur Gaza est passé à 29, mercredi matin. Les raids aériens se multiplient contre les bases du Hamas.

"L'opération va s'étendre dans les prochains jours" a prévenu un porte-parole de l'armée israélienne, mercredi, suite à une nouvelle nuit de raids aériens sur Gaza. Ces dernières attaques ont porté à 29 le nombre de Palestiniens tués depuis le début de l'offensive. Israël vise les bases militaires du Hamas, qui a de son côté revendiqué des tirs de roquettes contre Jérusalem et Tel-Aviv. Ces violences ont été déclenchées par la mort de trois Israéliens et d'un Palestinien.

Une offensive terrestre envisagée

Parmi les victimes civiles des raids il y a deux femmes et cinq enfants selon les services d'urgences de Gaza. Mercredi matin, au moins cinq roquettes ont été tirées vers Tel-Aviv et sa banlieue, interceptées selon Israël par son bouclier anti-missiles. 40.000 réservistes ont été rappelés par Israël mardi, dans l'optique d'une possible offensive terrestre en territoire palestinien. Des renforts et des chars ont déjà été vus aux abors de la bande de Gaza. 

Appels à arrêter l'escalade de la violence

Le président américain Barack Obama a appelé mercredi Israéliens et Palestiniens à "agir de manière raisonnable et mesurée, pas par vengeance ni représailles" . Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a également dénoncé les tirs de roquettes et a appelé les deux camps à la "retenue"

Le président palestinien Mahmoud Abbas a exigé qu'Israël mette fin "immédiatement"  à son attaque, demandant à la communauté internationale d' "intervenir pour arrêter la dangereuse escalade" .

Mais le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a prévenu : "Israël n'est pas avide de guerre mais la sécurité de nos citoyens est notre première considération."

Les violences s'étendent entre Israël et la bande de Gaza - Aucun(e)
Les violences s'étendent entre Israël et la bande de Gaza