Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

La famille de l'otage bordelaise Sophie Pétronin reçue à la Région Nouvelle-Aquitaine

mercredi 29 août 2018 à 15:36 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde et France Bleu

Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine a reçu, ce mercredi, la famille de l'otage bordelaise Sophie Pétronin, captive au Mali depuis Noël 2016, assurant que "tous les moyens étaient mis en oeuvre" par le gouvernent pour la retrouver. Son portrait est affiché à l'Hôtel de Région.

Le neveu de Sophie Pétronin, Lionel Granouillac devant le portrait de sa tante.
Le neveu de Sophie Pétronin, Lionel Granouillac devant le portrait de sa tante. © Radio France - Thomas Coignac

La Région affiche désormais son soutien à la famille de Sophie Pétronin, 73 ans, atteinte du paludisme et d'un cancer, retenue en otage au Mali, par un groupe affilié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), depuis le 24 décembre 2016. Ce mercredi, son fils Sébastien Chadaud-Pétronin, et ses neveux Arnaud et Lionel Granouillac, ont été reçus par Alain Rousset. Un entretien d'un quart d'heure à l’Hôtel de Région, où flotte désormais le portrait de l'humanitaire française. 

Son fils veut aller la voir au Mali

Le président de la Région Nouvelle-Aquitaine avait eu, juste avant, Jean-Yves Le Drian, le ministre des affaires étrangères, au téléphone. "Je lui fais confiance, a-t-il déclaré après le rendez-vous. Il m'a assuré que tout était mis en oeuvre pour la libérer. Evidemment, c'est difficile à entendre pour la famille, alors que la captivité dure depuis deux ans". 

"On a besoin de tout le monde dans cette affaire, explique Sébastien Chadaud-Pétronin, qui salue la réaction d'Alain Rousset. On a besoin des artistes, des politiques, des journalistes... L'important c'est de la libérer... Après, comment, pourquoi... On s'en fout". 

La France a libéré beaucoup d'otages. Je pense que Sophie Pétronin sera libérée dans quelques mois, espère Alain Rousset

Il y a deux mois, pour les 600 jours de captivité, la famille avait diffusé un communiqué, pour demander à être reçue par Emmanuel Macron. "Je ne sais pas trop bien quoi penser, regrette Sébastien Chadaud-Pétronin. On reçoit des messages nous disant qu'il s'intéresse au plus haut point à l'affaire, mais ça ne suffit pas, au bout d'un moment, il faut des actes". 

La famille de Sophie Pétronin reçue dans le bureau d'Alain Rousset (de dos). - Radio France
La famille de Sophie Pétronin reçue dans le bureau d'Alain Rousset (de dos). © Radio France - Thomas Coignac

La famille envisage de diffuser la preuve de vie de Sophie Pétronin, diffusée le 14 juin dernier, sur le site internet liberons-sophie.fr, jeudi 5 septembre. Et surtout, Sébastien, le fils de Sophie Pétronin, envisage d'aller au Mali, pour "passer un moment avec elle", en plus des médicaments qu'il souhaite lui apporter. "En 20 mois, elle n'a reçu la visite de personne, dit son fils, elle est vraiment désespérée." Une opération pour laquelle la famille de l'otage est en relation avec le quai d'Orsay. 

Alain Rousset, lui, se veut optimiste. "La France a libéré beaucoup d'otages, rappelle-t-il. Je pense que Sophie Pétronin sera libérée dans quelques mois"