Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

La fin du califat territorial de Daech est imminente, assure Florence Parly

mardi 5 mars 2019 à 8:39 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence et France Bleu

Sur France Bleu Provence à l'occasion de l'appareillage du porte-avions Charles-de-Gaulle de Toulon pour une mission de quatre mois, la ministre des Armées a expliqué qu'une "étape importante" est en passe d'être franchie mais que Daech était en train de "muer".

Florence Parly lors du conseil des ministres du 27 février
Florence Parly lors du conseil des ministres du 27 février © Maxppp -

Toulon, France

Invitée de France Bleu Provence matin, Florence Parly a estimé que "Daech est à terre, mais n'a pas disparu". La ministre des Armées qui assiste ce mardi à l'appareillage du porte-avions Charles-de-Gaulle de Toulon, après un arrêt technique de 18 mois et cinq mois d'essai en mer, a précisé que le porte-avions qui part en mission pour quatre mois en Méditerranée puis dans l'océan Indien allait réintégrer la coalition contre Daech "pour protéger les Français". 

"Des combats très durs sont menés dans la poche de la moyenne vallée de l'Euphrate et vont permettre de mettre fin au califat territorial. C'est imminent. C'est une étape importante et une très grande avancée. Pour autant Daech est en train de se reconfigurer, de muer. Il va falloir continuer de lutter différemment", a insisté la ministre des Armées.

"L'Europe de la défense a progressé." (Florence Parly)

La ministre des Armées a qualifié également le Charles-de-Gaulle "d'outil au service de la coopération pour permettre à la France de rayonner à travers le monde". Alors qu'Emmanuel Macron plaide pour une renaissance européenne dans une tribune publiée ce mardi, Florence Parly a défendu l'initiative européenne d'intervention qui permet à des pays "volontaires politiquement et capables militairement" d'intervenir en cas de crise. "C'est certainement dans le domaine de l'Europe de la défense que l'Europe a le plus progressé au cous des deux dernières années avec la création d'un fonds européen de défense", a insisté Florence Parly sur France Bleu Provence.

"La reprise des recherches de la Minerve était indispensable." (Florence Parly)

Florence Parly est également revenue sur les recherches pour retrouver le sous-marin La Minerve, disparue au large de Toulon en 1968. Une zone a été quadrillée en février avec un drone et un sous-marin compact. "Nous n'avons pas encore trouvé de traces de La Minerve puisqu'il s'agissait d'essai" a indiqué la ministre soulignant "les progrès technologiques qui nous conduisent à penser que ces recherches devaient être réitérées". Les recherches vont reprendre en juillet, "mais les résultats ne sont pas garantis" tient à préciser Florence Parly.

Florence Parly ministre des Armées