Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

La gare de Canfranc (encore) inaugurée

-
Par , France Bleu Béarn

La gare de Canfranc a été inaugurée hier, pour la quatrième fois. Depuis 3 ans, chaque 18 juillet, le village espagnol de 550 habitants rejoue l'inauguration officielle de 1928 par le président Gaston Doumergue et le roi Alphonse XIII avec costumes, fanfare, et véhicules d'époque.

La (ré)-inauguration de la gare de Canfranc
La (ré)-inauguration de la gare de Canfranc © Radio France - Axelle Labbé

Pour l'occasion, la façade du bâtiment quasi abandonné depuis 1970 a même été pavoisée. Seuls quelques trains en provenance d'Espagne s’arrêtent encore à Canfranc, dans cette gare "plus grande que le Titanic", comme le vantaient les publicités de l'époque. Depuis plus de 45 ans, les espagnols attendent de voir une locomotive venue de France. Cette année, avec la remise en service fin juin du tronçon entre Oloron-Sainte-Marie et Bedous, tous les espoirs sont permis.

Les habitants ont mis leurs plus beaux costumes ; il y a ceux qui sont déguisés en militaires, en infirmière de la croix-rouge, en bonnes soeurs à cornettes. Christina elle porte une robe droite sous le genou, un bibi en fourrure, une ombrelle en dentelle et des gants blancs. Elle est "très contente, parce que cette année le train est arrivé à Bedous". La moitié du village qui n'est pas déguisée vient admirer ceux qui sont costumés. Il y a aussi beaucoup de touristes derrière les barrière, comme Saïda et son mari Alfredo. "Je pense qu'on représente un peu le trait d'union entre la France et l'Espagne, raconte-t-elle. Je suis française, il est espagnol. Il vient de Jaca. Nous espérons que les liens se refassent à nouveau, que les gens puissent circuler, que les portes s'ouvrent et que la frontière soit encore plus ouverte".

300 millions d'euros pour la Bedous-Canfranc

Le maire de Nailloux, commune de haute Garonne jumelée avec Canfranc, a mis sa queue de pie et son haut de forme. Michel Dutech attend lui aussi la réouverture de la ligne : "dans la droite file de la COP 21, l'idée de rouvrir cette ligne qui aura un impact économique, touristique, culturel, c'est une idée formidable". La réouverture en 2020, le maire de Canfranc, Fernando Sanchez Morales, veut lui aussi y croire. Techniquement, c'est faisable, il ne manque que la décision du gouvernement espagnol et du gouvernement français.

Les maires de Canfranc et Nailloux
Les maires de Canfranc et Nailloux © Radio France - Axelle Labbé

La gare de Canfranc appartient depuis trois ans à la province d'Aragon. Les travaux pour la réouverture de la ligne Bedous-Canfranc sont estimés à 300 millions d'euros.

Reportage à Canfranc

Choix de la station

À venir dansDanssecondess