Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

La nouvelle délimitation de la frontière entre la France et l'Andorre ne fait pas l'unanimité côté français

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu Roussillon, France Bleu
Porta, France

Après des siècles de voisinage, la France et la principauté d'Andorre ont décidé pour le première fois de délimiter leurs frontières communes. Un accord a été signé en 2012. Mais au moment de sa mise en oeuvre, la petite commune de Porta dans les Pyrénées-Orientales fait connaitre sa colère.

Le village andorran du Pas-de-la-Case qui fait frontière avec la France
Le village andorran du Pas-de-la-Case qui fait frontière avec la France © Radio France - Sébastien Berriot

C'est une situation assez rare dans le monde occidental : deux pays voisins et amis qui n'ont jamais délimité leur frontière communes depuis des siècles. C'était le cas jusqu'à aujourd'hui entre la France et  la principauté d'Andorre, petit pays enclavé dans les Pyrénées entre les territoires français et espagnol. 

Après la signature d'un accord frontalier en 2012,  la nouvelle délimitation se met peu à peu en place. Plus de 3000 points GPS ont été établis pour marquer cette frontière qui se situe pour l'essentiel en très haute-montagne. La commission d'abornement prévue par le traité prépare maintenant l'installation de bornes  sur le terrain.

Mais côté français, dans le département des  Pyrénées-Orientales, la nouvelle délimitation de la frontière ne plait pas à tout le monde notamment à Porta. La petite commune frontière a perdu une trentaine d'hectares que la France a cédé aux Andorrans. Le maire Marius Hugon est  très mécontent car à aucun moment il n'a été associé aux discussions, ni même informé. 

Le département des Pyrénées-Orientales est frontalier avec l'Andorre - Radio France
Le département des Pyrénées-Orientales est frontalier avec l'Andorre © Radio France - Sébastien Berriot

Les hectares perdus se situent en haute-montagne, mais une partie se trouve dans un lieu stratégique, très riche en eau, autour du village andorran  du Pas-de-la-Case. Depuis plusieurs années, la commune de Porta prépare à cet endroit  un projet hôtelier avec 300 logements. Avec la nouvelle délimitation de la frontière, Porta pourrait perdre le contrôle de la source de l'Ariège, vitale pour alimenter tous ces logements en eau.  

Le maire de porta Marius Hugon réclame la reconnaissance de ses titres de propriété sur les différentes parcelles cédées à l'Andorre. Il demande l'aide de l'état français.

Les nouvelles bornes qui vont marquer la frontière seront installées au printemps, après la fonte des neiges.

La réaction de colère du maire de Porta, Marius Hugon

Interview de Jean-Paul Laborie, géographe et membre de la commission d'abornement franco-andorrane

Reportage à Porta et au Pas-de-la-Case de Sébastien Berriot

Reportage de Sébastien Berriot

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu