International

La réaction de Patrick Mennucci, refoulé à la frontière turco-syrienne

Par Marion Bargiacchi et Valentine Letesse, France Bleu Provence et France Bleu lundi 12 décembre 2016 à 15:35

Patrick Mennucci, député de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône
Patrick Mennucci, député de la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône © Maxppp - Vincent Isore/IP3

Patrick Mennucci, Hervé Mariton et Cécile Duflot sont en Turquie ce lundi 12 décembre. Ils espéraient se rendre à Alep, en Syrie, pour réclamer une aide humanitaire internationale, mais ils sont restés bloqués à Kilis, à la frontière turco-syrienne.

Trois députés français, le socialiste Patrick Mennuci, l'écologiste Cécile Duflot et le républicain Hervé Mariton, devaient se rendre à Alep ce lundi pour constater les dégâts de la guerre en Syrie et réclamer une aide humanitaire internationale. Ils ont été refoulés à la frontière turco-syrienne.

Patrick Mennucci : "Nous n'avons eu aucune explication"

Patrick Mennuci est très en colère : "Je suis surtout en colère pour les 100.000 personnes qui sont enfermées dans Alep. Ceci dit, nous avons eu une journée utile, car nous avons rencontré l'ONU ce matin et nous avons pu vraiment comprendre la situation sur le terrain. Il y a cent mille personnes prises au piège d'Alep, il y a quatre kilomètres à faire pour les sortir de la ville et il faut absolument que toutes les pressions internationales soient faites sur les Russes pour qu'il y ait un cessez-le-feu de 24 heures, pour faire sortir les personnes."

"Un crime de guerre se prépare dans cet endroit." - Patrick Mennucci, député des Bouches-du-Rhône