International

La victoire de Donald Trump inquiète les américains qui vivent dans le Gard

Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère mercredi 9 novembre 2016 à 10:56

Les américains qui vivent dans le Gard ne s'attendaient à la victoire de Donald Trump
Les américains qui vivent dans le Gard ne s'attendaient à la victoire de Donald Trump © Maxppp - maxppp

Difficile de trouver des américains qui vivent dans le Gard heureux ce mercredi. La plus grande majorité espérait une victoire d'Hillary Clinton, même loin de leur pays ils se disent très déçus et choqués.

Les américains qui vivent dans le Gard n'ont pas fermé l’œil de la nuit. Ils ont suivi l'élection présidentielle aux États-Unis minute par minute. Nous avons pu les joindre très tôt lorsque les résultats donnaient une large avance pour Donald Trump, les jeux étaient presque faits et ils n'ont pas caché leurs inquiétudes.

Lauren est américaine, elle vit dans à la Capelle Masmolème dans le Gard avec son mari, et elle a cru jusqu'au bout que sa candidate Hillary Clinton allait remporter l'élection présidentielle. Même si elle reconnait qu'Hillary Clinton n'était peut-être pas la présidente idéale elle n'en revient pas que Donald Trump ait réussi à s'imposer.

"Je suis choquée de voir qu'autant d'américains aient voté pour Donald Trump ? Ont-ils voté pour Trump ou contre Clinton ? Je me pose la question", Lauren, une américaine qui vit dans le Gard

Lauren est très triste pour ce pays

L'amie de Lauren, Carol qui vit aussi à la Capelle Masmolème est triste. Elle estime que la campagne a subi un coup très dur juste avant le vote.

Carol vit dans le Gard depuis près de 5 ans

Rosa Frank, américaine et assistante dans des collèges et lycées du Gard, est elle aussi très surprise, mais surtout très triste dit-elle. Elle a peur maintenant pour ce pays.

"On est toujours très divisés et cela va s’accentuer entre les blancs et les différentes communautés", Rosa Frank

Rosa Frank, une américaine choquée

Pierre Vivier le mari de Lauren lui aussi pense déjà à l'avenir. Il dit avoir reçu un coup de massue sur la tête en voyant les résultats tombés au fil de la nuit. Il s'interroge pour la suite.

"Il a fait sa campagne avec des insultes et des petites phrases. Comment les gens ont pu voter pour cet homme ?"

Pierre Vivier vit avec une américaine