International

Le commandant du Charles-de-Gaulle remercie les familles des marins toulonnais

France Bleu Provence vendredi 1 janvier 2016 à 9:16

Le porte avions Charles de Gaulle à son arrivée à Toulon
Le porte avions Charles de Gaulle à son arrivée à Toulon © Maxppp - Gabriel Domenech

Invité de France Bleu Provence ce 1er janvier, le capitaine de vaisseau Eric Malbrunot, commandant du porte-avions Charles-de-Gaulle, a tenu à remercier les familles des marins toulonnais pour leur soutien primordial.

En ce 1er janvier 2016, le capitaine de vaisseau Eric Malbrunot a tenu à remercier les familles des marins toulonnais :

"On pense à nos familles tout le temps, particulièrement dans ces moments spéciaux que sont le 31 décembre et le 1er janvier, alors je tiens à remercier ces familles qui nous soutiennent, qui tiennent la base arrière et qui nous permettent d'exercer notre métier, notre passion, je sais ce que nous leur devons."

Parti de Toulon au mois de novembre, le porte-avions Charles de Gaulle est en ce moment en escale à Bahrein. Engagé dans la lutte contre le groupe terroriste Daech, il permet d'assurer 20% des frappes de la coalition.

Cette escale, c'est un peu de repos pour l'équipage qui vient de passer 45 jours en mer. "Cela va nous permettre de reprendre des forces et de refaire le plein d'énergie pour la suite des opérations."

"Nous reprendrons les frappes après l'escale"

Puisque ces opérations sont loin d'être terminées. François Hollande a réaffirmé sa volonté de lutter contre le terrorisme lors de la présentation de ses vœux.

Ce qui passe, pour le Président, par de nouvelles frappes : "Elles continueront autant que nécessaire". Le commandant Eric Malbrunot le confirme : "Nous reprendrons les frappes après notre escale, notre mission se poursuit". 

L'équipage du Charles-de-Gaulle a tout de même pu réveillonner, autour d'un bon repas, et aux côtés du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

Il est venu apporter un message de soutien de la part de l'Etat, de la nation. "Un soutien très important, insiste Eric Malbrunot, et qui a été reçu à la mesure de l'engagement de notre ministre."

Partager sur :