Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le CPA10 d'Orléans endeuillé par la mort d'un nouveau soldat

-
Par , France Bleu Orléans
Orléans, France

L'un des trois soldats du Commando Parachutistes de l'Air d'Orléans blessés au Mali, le 13 octobre dernier, est décédé dans la nuit de mercredi à jeudi. C'est le dixième soldat français mort au Mali depuis 2013.

Le SGC Alexis Guarato.
Le SGC Alexis Guarato. - ©État-major des armées

  Dans un communiqué de l'Elysée, le chef de l'Etat exprime ce jeudi matin sa "grande tristesse" après la mort du sergent-chef Alexis Guarato, 35 ans, membre des forces spéciales.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le Chef de l'Etat exprime également :

son profond respect pour le sacrifice de ce sous-officier des forces spéciales

Le Premier Ministre a également rendu hommage à ce membre des forces spéciales

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Avec deux autres soldats du CPA10, il avait été blessé après l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule, posée par des terroristes. L'état de santé de deux d'entre eux était jugé préoccupant à l'époque. Ils avaient été immédiatement transférés à l'hôpital militaire Percy, en région parisienne. A l'époque, on s'était interrogé sur les dégâts occasionnés par cette mine contre le véhicule militaire français, censé résister une telle charge explosive. Un début de polémique avait été lancé par des sites spécialisés pour souligner le sous-équipement supposés de l'armée française, y compris les forces spéciales.

Les militaires étaient alors engagés dans le Nord Mali, dans le cadre de l'opération Barkhane qui couvre l'ensemble du Sahel, destinée à lutter contre plusieurs groupes djihadistes.

Un militaire décoré à plusieurs reprises

Alexis Guarato avait intégré l'armée de l'air en 2001, le CPA10 d'Orléans-Bricy en 2007. Il avait notamment participé aux opérations en Afghanistan, Côte d'Ivoire où il avait participé à une mission de libération d'otages détenus par des miliciens. Il avait aussi été décoré à plusieurs reprises notamment pour une autre opération de libération d'otages, en 2014, au Burkina Faso.

Le CPA10 déjà endeuillée l'an passé

L'annonce de ce décès est un nouveau coup dur pour cette unité d'élite de l'armée de l'air. Il y a un peu plus d'un an, un soldat d'Orléans avait déjà trouvé la mort lors d'un assaut mené contre un camp terroriste, le 29 octobre 2014. Le sergent-chef Thomas Dupuy, 32 ans, avait reçu un hommage national quelques jours plus tard, à la base aérienne d'Orléans-Bricy, en présence du ministre de la Défense.

C'est le dixième soldat français mort au combat depuis le début des opérations au Mali, en 2013.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess