International

Le djihadiste vannetais David Drugeon tué à Alep selon un haut responsable d'Al-Qaida

Par Mikaël Roparz, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel vendredi 11 septembre 2015 à 12:48 Mis à jour le vendredi 11 septembre 2015 à 18:24

C'est un haut cadre d'Al Qaida en Syrie, Sanafi al Nasr qui a fait cette annonce sur son compte twitter. Une information relayée par un journaliste de RFI. Le djihadiste breton a été tué dans une frappe à Alep.

Le djihadiste âgé de 25 ans se faisait appeler Hamza al Faransi . Il était considéré au sein de l'organisation terroriste comme un expert en explosifs. Pour les services de renseignements français et américain, le Breton était l'un des djihadistes les plus dangereux et les plus influents.

D'après le journaliste de RFI David Thomson, le dihadiste vannetais a été tué dans une frappe à Alep au cours de l'été. L'information a été donnée par un cadre d'Al-Qaida.

David Drugeon a grandi dans le quartier de Ménimur, à Vannes, avec son père, contrôleur de bus, sa mère, ouvrière dans une usine de volailles, et son frère. Ses parents divorcent quand il a 14 ans et il se convertit alors à l'islam, son frère aussi. A 19 ans, il fait un premier voyage en Egypte puis à 21 ans, en Afghanistan et au Pakistan, il rejoint Al-Qaida et s'entraîne aux côtés des djihadistes. 

Un média américain avait déjà annoncé sa mort en novembre 2014.