Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Le gouvernement grec va construire une barrière flottante sur la mer Egée pour lutter contre les migrants

-
Par , France Bleu

Le Gouvernement conservateur grec de Kyriakos Mitsotakis veut installer une frontière de flotteurs sur la mer Egée pour empêcher les embarcations de migrants de rejoindre ses côtes. Ils seront utilisés en cas d'"urgence" pour limiter les flux migratoires en provenance de la Turquie voisine.

Le camp de Moria sur l'île de Lesbos en Grèce
Le camp de Moria sur l'île de Lesbos en Grèce © Maxppp - Angelos Tzortzinis

Ces "systèmes flottants", qui pourraient être "des barrières ou des filets", "longs de 2,7 kilomètres", seront mis en place par les forces armées grecques, selon le texte de l'appel d'offres. D'une hauteur de 1,10 m dont cinquante centimètres seraient au-dessus du niveau de la mer, ils devraient être équipés de lumières. 

La Grèce est redevenue en 2019 la première porte d'entrée des migrants et des réfugiés en Europe, un casse-tête pour le gouvernement qui craint la poursuite de ce flux cette année. Depuis son élection en été 2019, le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a durci les procédures que doivent suivre les migrants pour obtenir l'asile et pour séjourner en Grèce.  

Des îles grecques au bord de l'asphyxie 

Plus de 40.000 demandeurs d'asile s'entassent actuellement dans des camps insalubres sur des îles grecques de la mer Egée comme Lesbos et Samos, alors que leur capacité n'est que de 6.200 personnes. Le HCR a comptabilisé en 2019 plus de 59.700 arrivées en Grèce par mer et plus de 14.800 par voie terrestre, principalement via la frontière avec la Turquie. Soit un total de 74.600 arrivées en 2019. Plus de 3.000 nouveaux migrants sont entrés en Grèce depuis le début de l'année 2020, dont la moitié par la mer, selon l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés.  

Des milliers de grecs manifestent contre les migrants dans le port de Mytilene à Lesbos, le 22 janvier 2020. - AFP
Des milliers de grecs manifestent contre les migrants dans le port de Mytilene à Lesbos, le 22 janvier 2020. © AFP - Angelos Tzortzinis

Ces derniers jours des milliers d'habitants ont manifesté sur les ports de ces îles proches de la Turquie "Nous voulons récupérer nos îles, nous voulons récupérer nos vies" pouvait-on lire sur les banderoles. 

Le camp de Moria sur l'île de Lesbos accueille plus de 19.000 demandeurs d'asile pour une capacité de 2.840 personnes. Les violences entre demandeurs d'asile sont fréquentes. Deux d'entre eux ont été tués à l'arme blanche dans le camp de Moria en janvier.

Le camp de Moria sur l'île de Lesbos accueille plus de 19.000 demandeurs d'asile pour une capacité de 2.840 personnes. - Visactu
Le camp de Moria sur l'île de Lesbos accueille plus de 19.000 demandeurs d'asile pour une capacité de 2.840 personnes. © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu