Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Les Normands du bout du monde

"le Japon, c'est une autre planète" pour le Normand Guillaume Fortin

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

Originaire de St loup et Mortain dans la Manche, Guillaume Fortin 29 ans, est installé à Tokyo depuis un peu plus d'un an. Il revient, pour les "Normands du bout du monde", sur son métier dans le vin, la vie en Asie, le Covid, et les codes de vie au Pays du soleil Levant.

Depuis 1 ans et demi, Guillaume s’est mis au japonais. Parti pour le Vietnam il y a plus de 5 ans, c’est au Levant qu’il a décidé d’évoluer aujourd’hui …Le Japon, un choix professionnel et personnel. Son Oncle est déjà installé là bas, un plus non négligeable d’avoir de la famille française à l’autre bout du monde. 

A 29 ans « on n’a pas porté le cartable de notre grand père » comme le dirait Guillaume, ce qui n’empêche pas d’avoir de la suite dans les idées .. Tombé par hasard dans le monde du Vin et de l’oenologie il y a plus de 10 ans, notre manchois originaire de Mortain, est depuis 5 ans une des voix françaises de la vigne en Asie. Après 4 ans à travailler pour un importateur de vin au Vietnam, Guillaume s’est dirigé vers des marchés plus matures et dynamiques, à savoir le Japon et la Corée. Aujourd’hui il travaille directement pour des producteurs européens et apprécie le rapport que les Japonais entretiennent avec  la vigne française.

60, 70 % des sommeliers au Japon sont des femmes.

Si la crise Covid a eu un impact direct sur ses déplacements professionnels et personnels, Guillaume a su s’adapter. La distanciation sociale, le port du masque, notre normand y était déjà habitué car là bas Covid ou Pas , c’est ancré dans leur mode de vie.  

«  le Japon c’est une autre planète » 

Si l’évolution de la pandémie le permet, Guillaume espère retrouver la famille près du Mont St Michel d’ici Noël et profiter de la France et de ses proches sans Modération.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess