Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Le militaire français tué au Mali avait des liens avec l'Hérault

-
Par , France Bleu Hérault

Ronan Pointeau, du 1er régiment de spahis de Valence tué samedi par un engin explosif au Mali, avait passé son enfance près de Montpellier. Sa maman et son frère vivent a Frontignan (Hérault) depuis plusieurs années. Le maire de la ville a demandé que les drapeaux soient mis en berne.

Un militaire de l'opération Barkhane
Un militaire de l'opération Barkhane © Maxppp -

Hérault, France

Le brigadier Ronan Pointeau, du 1er régiment de spahis de Valence, a été tué ce samedi 2 novembre au Mali par un engin explosif lors de l’opération Barkhane. Une attaque revendiquée par le groupe État islamique. 

"C’est un drame pour sa famille et pour la ville de Frontignan où vivent sa maman et son frère depuis plusieurs années. Nous avons été à leurs côtés avec les autorités militaires dès l’annonce du décès. Au nom de tous les habitants de Frontignan-La Peyrade, je leur adresse mes plus sincères condoléances ainsi qu’à toute sa famille, ses amis et ses collègues du régiment", écrit dans un communiqué  Pierre Bouldoire le maire de la ville. Il  a demandé que les drapeaux de la ville de Frontignan soient mis en berne. 

Une enfance près de Montpellier

Né à Castres (Tarn), Ronan Pointeau était arrivé à Lattes lorsqu'il était enfant. Il y a fréquenté le collège Georges-Brassens et a fréquenté le club de football de la commune puis a déménagé à Castelnau-le-Lez . Il a poursuivi sa scolarité au collège Frédéric-Bazille puis au lycée Georges-Pompidou avant de s’engager sous les drapeaux en 2016. 

Un hommage national sera rendu à Ronan Pointeau, mort pour la France. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu