Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Le pape François lance un appel à la fraternité dans sa sixième bénédiction "à la ville et au monde"

mardi 25 décembre 2018 à 15:31 Par Audrey Dumain, France Bleu

Le pape François a placé la "fraternité" entre les peuples au cœur de son discours pour son traditionnel message de Noël à la basilique Saint-Pierre de Rome ce mardi midi.

Le pape François s'est exprimé ce mardi 25 décembre au Vatican face à des dizaines de milliers de fidèles.
Le pape François s'est exprimé ce mardi 25 décembre au Vatican face à des dizaines de milliers de fidèles. © AFP - Tiziana FABI

"Fraternité entre les personnes de chaque nation et culture. Fraternité entre les personnes d’idées différentes, mais capables de se respecter et d’écouter l’autre. Fraternité entre les personnes de religions différentes." Le pape François, élu en 2013, a adressé son traditionnel message "Urbi et Orbi" ("à la ville et au monde") de Noël depuis le balcon de la basilique Saint-Pierre de Rome ce mardi midi. Le chef de l'Eglise catholique s'est exprimé devant des dizaines de milliers de personnes. 

Dans son discours le pape a lancé un appel à la "fraternité" entre les peuples en faisant notamment référence à un certain nombre de pays déchirés par les conflits. 

"Le salut passe par l'amour, l'accueil, le respect"

Lors de son discours le pape François a notamment adressé un message de paix autour de la question de l'immigration qui divise les pays au sein même de l'Union Européenne : "Par son incarnation, le Fils de Dieu nous indique que le salut passe par l'amour, l'accueil, le respect de notre pauvre humanité que nous partageons tous dans une grande variété d’ethnies, de langues, de cultures…, mais tous en tant que frères en humanité !"

Nos différences ne sont pas un préjudice ou un danger, elles sont une richesse - Extrait du message de Noël 2018 du pape François 

Il a également évoqué la situation en Syrie et plus particulièrement celle des réfugiés syriens. Le premier souverain pontife originaire d'Amérique latine a appelé la communauté internationale à "œuvrer résolument pour une solution politique" en Syrie "qui mette de côté les divisions et les intérêts partisans" afin que les réfugiés syriens "puissent retourner vivre en paix dans leurs pays".

L'espoir d'une solution de paix au Yémen 

"Je pense au Yémen, avec l'espoir que la trêve obtenue grâce à la médiation de la communauté internationale puisse finalement soulager les nombreux enfants et les populations épuisés par la guerre et la famine", a t-il déclaré. Au moins 10.000 personnes sont mortes depuis 2015 dans cette guerre qui perdure au Yémen et jusqu'à 20 millions d'habitants sont "en situation d'insécurité alimentaire" selon l'ONU. Les Nations-Unies parlent même d'une guerre qui a provoqué la pire crise humanitaire du monde. Le 13 décembre dernier, un accord fragile de cessez-le-feu "immédiat" a été conclu grâce à l'ONU entre le pouvoir soutenu militairement par l'Arabie saoudite et les rebelles Houthis appuyés politiquement par l'Iran, rappelle l'AFP.

Dans son appel à la "fraternité", le pape a aussi insisté sur l'importance du "dialogue" dans le conflit qui oppose l'Israël à la Palestine. L'AFP souligne que des législatives anticipées viennent d'être annoncées en Israël pour le mois d'avril. Benjamin Netanyahu, critiqué sur sa politique à Gaza, est, pour l'heure, toujours donné favori.  

Enfin, le pape François est revenu sur son attachement pour les communautés chrétiennes de la "bien-aimée" Ukraine. "Seule grâce à la paix, respectueuse des droits de chaque nation, le pays peut se remettre des souffrances subies et rétablir des conditions de vie dignes pour ses citoyens. Je suis proche des communautés chrétiennes de cette région, et je prie pour qu'elles puissent tisser des liens de fraternité et d'amitié", a souligné le pape.

Lundi soir, dans son homélie de la nuit de Noël, le chef de l'Eglise catholique a également appelé les fidèles à partager avec les plus démunis. "Est-ce que j'arrive à me passer de tant de garnitures superflues, pour mener une vie plus simple? Demandons-nous : à Noël, est-ce je partage mon pain avec celui qui n'en a pas?", a déclaré le pape François ce lundi 24 décembre en dénonçant "l"insatiable voracité traverse l'histoire humaine."