International

Le soldat français tué en zone irako-syrienne était originaire de Caen

Par Jean-Baptiste Menanteau, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu samedi 30 septembre 2017 à 16:49

L'adjudant-chef Stéphane Grenier, né à Caen le 2 août 1983, était pacsé et père d'une petite fille.
L'adjudant-chef Stéphane Grenier, né à Caen le 2 août 1983, était pacsé et père d'une petite fille. - Ministère des Armées

L'adjudant-chef Stéphane Grenier, 34 ans, né à Caen, appartenait au 13ème régiment de dragons parachutistes. Il est mort le 23 septembre en zone irako-syrienne, alors qu'il conseillait des forces locales dans leur lutte contre le groupe Etat islamique.

L'adjudant-chef Stéphane Grenier, est mort le 23 septembre en zone irako-syrienne. Il a été tué au cours de combats qui ont opposé des forces locales et des membres du groupe Etat islamique. Le ministère des Armées a dévoilé vendredi 29 septembre l'identité de ce soldat, né le 2 août 1983 à Caen.

Stéphane Grenier a commencé sa carrière en 2003, au 13ème régiment de dragons parachutistes, qu'il n'a jamais quitté. Il est repéré dès les épreuves de sélection et est décrit comme faisant partie "des meilleurs de sa génération", d'après le communique du ministère des Armées.

Pacsé et père d'une petite fille

Deux ans après son intégration dans le 13ème régiment de dragons parachutistes, il est envoyé en Bosnie-Herzégovine. Il intègre ensuite le corps des sous-officiers en 2006, et est envoyé à de nombreuses reprises en opérations : en Côte-d'Ivoire en 2007 et 2008, en Afghanistan en 2009, 2010 et 2013, dans la corne de l'Afrique, au Sahel en 2014 et au Proche-Orient en 2016.

L'adjudant-chef est titulaire de deux citations dont une avec attribution de la croix de la Valeur militaire, d'après le ministère des Armées. Une cérémonie d'hommage lui a été rendu jeudi 28 septembre, à Paris. Une cérémonie réservée à la famille et aux proches. Une autre cérémonie, cette fois d'hommage de la Nation a été organisée le lendemain, vendredi 29 septembre dans son régiment de Souge, à Martignas-sur-Jalle, en Gironde, en présence de Florence Parly, la ministre des Armées. Stéphane Grenier était pacsé et père d'une petit fille.