Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Le sommet du G5 Sahel, prévu à Pau, est finalement reporté

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

Le sommet du G5 Sahel prévu lundi prochain à Pau n'aura pas lieu à cette date, c'est Emmanuel Macron qui l'a annoncé dans la nuit. Le président français a pris cette décision, en accord avec son homologue nigérien, après une attaque, mardi, au Niger. Le sommet est reporté à début 2020.

Emmanuel Macron lors d'un sommet en Mauritanie, aux côtés des chefs d'État du G5 Sahel, le 2 juillet 2018.
Emmanuel Macron lors d'un sommet en Mauritanie, aux côtés des chefs d'État du G5 Sahel, le 2 juillet 2018. © Radio France - Ludovic Marin

Pau, France

Il était difficile de parler sereinement de l'intervention des militaires au Sahel, après une attaque visant l'armée nigérienne, qui a fait plus de 70 morts, ce mardi, dans l'ouest du Niger, près de la frontière avec le Mali.

Les dirigeants des cinq pays concernés : la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad devaient arriver lundi en Béarn, pour un sommet exceptionnel. Il était question notamment de les accueillir au château de Pau, pour évoquer la présence militaire de la France au Sahel dans le cadre de l’opération Barkhane.

C'est Emmanuel Macron qui avait souhaité ce sommet, après l’accident d’hélicoptère au Mali et la mort de 13 militaires français dont 7 du 5e RHC, basé à Pau. La rencontre internationale devrait donc être reportée au début de l'année prochaine.  

Un autre rendez-vous à Pau, mardi, dans l'agenda présidentiel

Mais Emmanuel Macron ne venait pas que pour ce sommet du G5 Sahel. Le président de la république devait rester le lendemain du sommet, mardi, pour inaugurer le Fébus. On ne sait pas, pour l'instant, s'il va ou pas maintenir son déplacement en Béarn.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu