Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Les Américains du Poitou réagissent à l'élection de Donald Trump

mercredi 9 novembre 2016 à 10:39 Par William Giraud, France Bleu Poitou

Jeffrey Arsham et David Maleck, deux Américains qui avaient voté Clinton, sont sous le choc.

L'élection de Donald Trump. Un choc pour les Américains du Poitou.
L'élection de Donald Trump. Un choc pour les Américains du Poitou. - DR

Poitiers, France

C'est officiel. Donald Trump sera le 45ème président des Etats-Unis. Le candidat républicain a remporté cette nuit l'élection en faisant notamment la conquête d'états traditionnellement démocrates comme la Pennsylvanie.

"C'est un séisme"

Jeffrey Arsham, New Yorkais qui vit à Châtellerault.

"Je suis effondré, c'est un tremblement de terre, un séisme" lâche Jeffrey Arsham, traducteur originaire de New York qui vit à Châtellerault.

"Berlusoni américain"

Guillaume Bourgeois, historien des Etats-Unis.

"C'est la victoire d'un homme hors système qui a réussi dans les affaires, dans les médias. C'est un Berlusconi américain" analyse Guillaume Bourgeois, directeur du centre de recherche en histoire, histoire de l’Art et musicologie de l'université de Poitiers, et spécialiste des Etats-Unis.

"Un Brexit bis"

David Maleck, un Américain qui réside à Poitiers.

"C'est un Brexit bis. J'espère juste que désormais, la France fera barrage l'an prochain. Trump est un candidat anti-démocratique, c'est la première fois que je vois une chose pareille dans mon pays" conclue David Maleck, un Américain de l'Illinois qui réside à Poitiers.