Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Les étudiants chinois font leur rentrée des classes à Châteauroux

lundi 28 novembre 2016 à 12:23 Par Mathilde Choin, France Bleu Berry

C'est la rentrée des classes pour les 73 étudiants chinois à Châteauroux. Arrivés la semaine dernière au Pesi, le Pôle d'enseignement supérieur de l'Indre, basé à la Martinerie, ils vont assister ce lundi à leurs premiers cours de français au Centre d'études supérieures (CES).

Les étudiants chinois vont apprendre le français au Centre d'études supérieures (CES) de Châteauroux.
Les étudiants chinois vont apprendre le français au Centre d'études supérieures (CES) de Châteauroux. © Radio France - Mathilde Choin

Châteauroux, France

Les 73 étudiants chinois vont assister à leurs premiers cours de français ce lundi au CES, le Centre d'études supérieurs. Arrivés la semaine dernière à Châteauroux (dont 11 ce samedi), la quasi-totalité de ces jeunes pékinois n'avaient jamais mis les pieds en France. Pascal Bartout, le directeur du Centre d'études supérieures de Châteauroux, les a accueillis : "C'est une grande découverte pour eux. Y'a une certaine rupture entre le monde pékinois et le monde français et entre une ville Pékin et une ville comme Châteauroux".

De Pékin à Châteauroux

Loin de la pollution et des buildings, deux étudiants semblent conquis par la préfecture de l'Indre : "C'est une ville paisible, il y a beaucoup moins d'habitants qu'à Pékin*, c'est bien pour travailler". Ces étudiants de l'université des études internationales de Pékin ont été sélectionnés sur leur relevé de notes. Au programme jusqu'au mois de juillet : 20 heures de cours de français par semaine dans des classes de niveau. Mélanie Blanchet fait partie de leurs six professeurs de français : "Il y a des débutants qui parlent très très peu, qui connaissent "bonjour" et "merci" et puis il y a des niveaux avancés qui maîtrisent assez bien le français". A la fin de leur année scolaire, dans neuf mois, ils auront le choix : rester une deuxième année à Châteauroux ou retourner à Pékin. Alors qu'une centaine d'étudiants chinois seront accueillis dés la rentrée prochaine à Châteauroux.

*Il y a 21,7 millions d'habitants à Pékin, 47 000 à Châteauroux.