Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les Pompiers de l'Urgence Internationale de Limoges se redéploient sur Saint-Martin

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu Limousin

Les Pompiers de l'Urgence Internationale (PUI) de Limoges quittent Saint-Domingue pour se redéployer sur Saint-Martin, via Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Eric Roger

La situation à Saint-Domingue semble être sous contrôle. Les Pompiers de l'Urgence Internationale de Limoges ont décidé ce samedi de se redéployer sur Saint-Martin, via une escale à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Au départ, on avait pris l'option d'atterrir à Punta Cana, en République Dominicaine, car on ne savait pas l'impact de l'ouragan Irma là-bas", explique Alain Chopelin, membre des PUI. "On a appris que les dégâts étaient moindres sur Haïti et la République Dominicaine. C'est pourquoi on a décidé de repartir direction Saint-Martin", ajoute-t-il.

Alain Chopelin explique la situation à Saint-Domingue

Les Pompiers de l'Urgence Internationale embarquent ce samedi à 13 heures 00 (19h15 heure française). Direction Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, dans un premier temps. En attendant le feu vert des autorités locales pour rejoindre l'île de Saint-Martin. "On a plusieurs options. Si on peut repartir dès cette nuit, on le fera", estime Alain Chopelin.

Alain Chopelin explique la situation sur place

"D'autres ONG vont nous rejoindre à Pointe-à-Pitre. On devrait être une équipe d'une trentaine de sauveteurs. Une ONG française doit arriver également mardi avec de nombreuses tentes. Elle nous rejoindra sur Saint-Martin", conclut Alain Chopelin.

La situation devrait donc évoluer dans les prochaines heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess