Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Libération de Sœur Agnès Bordeau : "Plus le temps passait, plus on s'inquiétait", confie son neveu mayennais

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

Sœur Agnès Bordeau a été libérée ce vendredi 30 avril après avoir passé près de trois semaines en détention en Haïti. Une grande partie de sa famille vit toujours à Peuton en Mayenne, où elle est née. Un de ses neveux témoigne du soulagement ressenti à l'annonce de sa libération.

Soeur Agnès Bordeau fait partie de la congrégation de la Providence de la Pommeraye (photo d'illustration).
Soeur Agnès Bordeau fait partie de la congrégation de la Providence de la Pommeraye (photo d'illustration). © AFP - René Mattes / Hemis via AFP

La sœur mayennaise Agnès Bordeau a été libérée ce vendredi en Haïti, après quasiment trois semaines de détention. Les autres religieux avec qui elle avait été enlevée le 11 avril près de Port-au-Prince, la capitale, sont également libres. La religieuse de 81 ans fait partie de la congrégation de la providence de la Pommeraye (Maine-et-Loire) et elle était partie en mission en Haïti en décembre 2018.  Sœur Agnès Bordeau est originaire de Peuton, dans le sud du département, où vit encore une grande partie de sa famille comme Stéphane Belley, son neveu. Il raconte à France Bleu Mayenne le "grand soulagement" qu'il a ressenti à l'annonce de la libération de sa tante après des semaines d'inquiétude.

"Une explosion de joie"

Sœur Agnès Bordeau a été enlevée le 11 avril avec neuf autres personnes, dont un prêtre originaire d'Ille-et-Vilaine. Peu d'informations ont filtré entre l'annonce de son enlèvement et de sa libération : une cellule de crise avait été mise en place par le Quai d'Orsay. La police haïtienne soupçonne un gang armé baptisé "400 Mawozo". 

"Plus le temps passait plus on s'inquiétait parce on a l'impression qu'il ne se passe rien, on n'a pas de nouvelles. On nous tient très peu au courant de ce qui se passe là-bas, par souci de sécurité et d'efficacité pour sa libération. _Au fil du temps, je crois que l'inquiétude monte parce qu'on ne connaissait pas ses conditions de détention_. On ne savait pas comment l'issue de cette prise d'otages", témoigne Stéphane Belley, un de ses neveux, installé à Peuton (Mayenne), où réside encore une grande partie de sa famille. 

"On était forcément inquiets des conditions de sécurité d'Haïti, on avait des raisons de l'être".      
Stéphane Belley, le neveu de Sœur Agnès Bordeau

Les proches de la religieuse de 81 ans ont été informés de sa libération ce vendredi matin. "À l'annonce de sa libération, c'était une explosion de joie", confie Stéphane Belley. Sœur Agnès Bordeau a douze frères et sœurs : la famille Bordeau en Mayenne est très "soudée", raconte son neveu. Ses membres échangeaient des articles de presse de la Gazette en Haïti tout au long de la détention de Sœur Agnès Bordeau. "Si on avait des éléments rassurants, on les donnait pour avoir de l'espoir", confie-t-il.

"Aujourd'hui, elle est libérée, elle est vivante et pour nous, c'est l'essentiel".      
Le neveu de Sœur Agnès Bordeau

Selon le neveu de Sœur Agnès Bordeau, la religieuse de 81 ans est en "bonne santé" : "On sait que là où elle est maintenant, elle est en sécurité". D'après nos informations, elle a été transférée dans une clinique où elle va rester en observation et recevoir du soutien psychologique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess