Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Limoges : les Pompiers de l'Urgence Internationale sont rentrés d'Indonésie

mardi 9 octobre 2018 à 14:23 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

Les Pompiers de l'Urgence Internationale, partis la semaine dernière sur les lieux du séisme en Indonésie, sont rentrés ce mardi à Limoges. Les 5 sauveteurs se disent fiers d'avoir participé à l'aide internationale mais frustrés de n'avoir pu sauver de vies dans les décombres à Palu.

L'équipe des Pompiers de l'Urgence Internationale décharge son matériel après sa mission d'une semaine en Indonésie
L'équipe des Pompiers de l'Urgence Internationale décharge son matériel après sa mission d'une semaine en Indonésie © Radio France - Jérôme Edant

Limoges, France

La mission des Pompiers de l'Urgence Internationale, qui a pris le départ la semaine dernière après l'appel à l'aide internationale de l'Indonésie frappée par un violent séisme et un tsunami, est rentrée à Limoges ce mardi à la mi-journée.

Une semaine dans les décombres de la ville de Palu

L'équipe de cinq sauveteurs est restée près d'une semaine à Palu, ville où les dégâts sont impressionnants (du fait de vagues jusqu'à 6-8 mètres !) et où de très nombreuses victimes sont à déplorer. En partenariat avec les équipes de secours indonésiennes de Jakarta Rescue, les pompiers de l'association limougeaude sont intervenus notamment dans les décombres de l'Hôtel Mercure avec du matériel de détection des victimes, et ont mis en place d'une unité de production d'eau potable.

En plus du séisme, et du tsunami, un troisième phénomène s'est produit, surtout à l'extérieur de Palu. "On a constaté une liquéfaction du sol : le séisme a provoqué _une remontée de boue, d'eau, de nappes phréatiques du sous-sol, et ça a mis en mouvement des hectares de terrain_, qui ont enseveli des habitants", raconte Philippe Besson. C'est la 1ère fois que le président de l'association humanitaire voyait ce phénomène dans de telles proportions. 

"On était là comme invités à aider", raconte Philippe Besson

Aucun survivant à secourir dans les ruines

Malgré l'arrivée relativement rapide - au vu de la distance pour rejoindre l'Indonésie - des PUI sur place, ils n'ont pu localiser aucune victime vivante dans les décombres des immeubles. Les sauveteurs français devaient, de surcroît, se conformer aux us et coutumes locaux et notamment cesser toute recherche durant la nuit, ce qui amenuisait pour eux tout espoir de découvrir des survivants sous les ruines.

C'est frustrant pour l'équipe, mais "on était là comme invités...", rappelle Philippe Besson, le président de l'association. "On a fait au mieux pour les pousser dans leurs retranchements, leur expliquant qu'il faut aller jusqu'au bout, même si l'espoir est mince, mais je pense que ce n'est pas dans leur culture aujourd'hui", racontait-il ce mercredi matin sur France Bleu Limousin.

Cette mission a, par ailleurs, permis d'affirmer la collaboration des Pompiers de l'Urgence Internationale avec les équipes de Jakarta Rescue, débutée il y a maintenant 10 ans. En 2021, cet organisme indonésien qui compte 10 000 membres se présentera à la classification onusienne INSARAG. Les PUI de Limoges, qui détiennent d'ores et déjà cette certification internationale, seront leur mentor.