Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mayenne : Soeur Agnès Bordeau, originaire de Peuton, enlevée en Haïti ce dimanche

-
Par , France Bleu Mayenne

Soeur Agnès Bordeau, originaire de Peuton, près de Quelaines-Saint-Gault, a été enlevée ce dimanche par un gang en Haïti, avec un groupe de religieux. Elle est arrivée dans ce pays en 2018, après avoir vécu 25 ans au Honduras.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Alexandre Marchi

Soeur Agnès Bordeau, une religieuse mayennaise a été enlevée ce dimanche en Haïti avec un prêtre breton originaire de Messac en Ille-et-Vilaine, et cinq autres religieux haïtiens. Leurs ravisseurs réclament un million de dollars de rançon.  La police haïtienne soupçonne un gang armé actif dans le secteur, baptisé "400 Mawozo" d'être à l'origine de cet enlèvement.

La religieuse mayennaise est originaire de Peuton, au sud de Quelaines-Saint-Gault. Elle fait partie de la Providence de la Pommeraye, une congrégation religieuse basée dans le Maine-et-Loire, qui confirme ce lundi l'enlèvement d'une des leurs.

Une religieuse habituée aux missions difficiles

Sœur Agnès Bordeau a l'habitude des missions difficiles à l'étranger. Entre 1991 et 2015, elle a par exemple vécu au Guatemala et au Honduras, un pays d'Amérique centrale gangrené par la violence de gangs notamment. Ses activités étaient soutenues par l'association Casa Honduras (Maison Honduras en espagnol) basée à Quelaines-Saint-Gault. Soeur Agnès Bordeau a déjà vécu une séquestration au Guatemala, comme elle le racontait dans un portrait que lui avait consacré le journal La Croix en 2010.

Je savais qu'ils pouvaient me tuer mais je n'ai pas eu peur.    
Soeur Agnès Bordeau, qui raconte sa séquestration au Guatemala, dans une interview au journal La Croix en 2010

Après un retour en France, Sœur Agnès Bordeau est ensuite repartie en mission en Haïti en décembre 2018. Dans un témoignage publié sur le site internet de la Providence de la Pommeraye, elle confiait les difficultés auxquelles elle était confrontée.  "Face à tant d'insécurité, et de souffrance en Haïti, Je pourrais être tentée de rentrer en France, mais j'essaierai de faire confiance à Dieu pour faire ce qu'il veut", écrivait-elle quelques mois après son arrivée en Haïti.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess