Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meghan Markle révèle avoir fait une fausse couche et brise un tabou

-
Par , France Bleu

Dans une tribune publiée mercredi par le New York Times, Meghan Markle, l'épouse du prince Harry, révèle avoir fait une fausse couche en juillet. C'est quelque chose qui reste "tabou, couvert d'un sentiment de honte injustifié, perpétuant un cycle de deuil solitaire" écrit-elle.

Écrit à la première personne, l'article de Meghan Markle décrit aussi la souffrance de son mari, le prince Harry, et exprime le chagrin du couple.
Écrit à la première personne, l'article de Meghan Markle décrit aussi la souffrance de son mari, le prince Harry, et exprime le chagrin du couple. © AFP - TOBY MELVILLE

"J'ai su, au moment où je serrais fort mon premier enfant dans mes bras, que j'étais en train de perdre le second", écrit la duchesse de Sussex dans cette tribune publiée par le New York Times. Meghan Markle, l'épouse du prince Harry, raconte sa fausse couche du mois de juillet avec émotion et justesse. 

Une "immense peine" 

Faire une fausse couche provoque "une immense peine", écrit-elle. C'est quelque chose qui reste "tabou, couvert d'un sentiment de honte injustifié, perpétuant un cycle de deuil solitaire". "La seule manière de permettre à quelqu'un de commencer à panser ses blessures est d'abord de lui demander : comment vas-tu?", explique-t-elle en référence aux efforts du prince Harry pour la réconforter en juillet alors qu'elle se trouvait encore à l'hôpital.  

Les associations saluent son courage

La duchesse de Sussex, Meghan Markle, a brisé un tabou en parlant de sa fausse couche dans les colonnes du New York Times, ont salué plusieurs associations mercredi.  "J'applaudis Meghan pour avoir eu le courage de partager son histoire avec autant de beauté et d'éloquence", a déclaré Zoe Clark-Coates, responsable du Mariposa Trust, qui soutient les personnes ayant perdu un enfant. C'est "un sujet qui n'est pas souvent évoqué". Chaque fois qu'une célébrité parle d'une fausse couche ou qu'une série télévisée évoque le sujet, "nous constatons une forte augmentation du nombre de gens demandant du soutien", a-t-elle déclaré.

Selon l'ONG américaine March of Dimes, 10 à 15% des grossesses finissent en fausses couches.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess