Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International
Dossier : Opération Barkhane : treize militaires français morts au Mali

Militaires morts au Mali : la Marseillaise et des applaudissements à Gap

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Une courte cérémonie a été organisée ce mardi soir à Gap (Hautes-Alpes) en hommage aux 13 soldats français morts au Mali. Le maire a demandé aux habitants d'applaudir les quatre militaires du 4e régiment de Chasseurs de la ville.

La musique municipale de Gap a joué la Marseillaise en hommage aux soldats français morts au Mali
La musique municipale de Gap a joué la Marseillaise en hommage aux soldats français morts au Mali © Radio France - David Aussillou

Gap, France

Quelques heures après l'annonce de la mort de 13 militaires français dans un accident d'hélicoptères au Mali, le maire de Gap avait donné rendez-vous à la population à 19h devant l'hôtel de ville. Quatre soldats du régiment de Chasseurs installé à l'entrée de la ville comptent parmi les victimes. La cérémonie a duré une quinzaine de minutes devant des militaires en treillis, parfois accompagnés de leurs familles et de nombreux habitants. 

"Gap est en deuil, a déclaré le maire de la commune, Roger Didier. C'est un drame comme nous n'en avons jamais vécu. Ceux qui se battent contre le terrorisme, contre le jihadisme ont payé de leur vie pour défendre le pays, la France que nous aimons tant".

Une minute de silence

Après quelques mots de la préfète Cécile Bigot-Dekeyzer, une minute de silence a été observée alors que les clochers de la cathédrale sonnaient. Puis le maire a demandé à la foule d'applaudir les quatre soldats de Gap morts lundi soir : "Mes chers amis, nos quatre disparus le méritent". 

Pour fêter le retour des militaires du Mali, un défilé était prévu le 5 décembre prochain. La municipalité n'a pas encore précisé si l’événement était maintenu après ce drame.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu