Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International
Dossier : Opération Barkhane : treize militaires français morts au Mali

Militaires morts au Mali : deux régiments d'hélicoptères enracinés à Pau

-
Par , France Bleu Béarn

Sept des treize militaires tués lundi soir au Mali faisaient partie des deux régiments d'hélicoptères basés à Pau. Onze soldats de ces régiments sont morts dans des opérations ces dernières années.

Deux régiments d'hélicoptères de l'Armée de Terre sont basés à Pau.
Deux régiments d'hélicoptères de l'Armée de Terre sont basés à Pau. © Maxppp - Sadak Souici / Le Pictorium

Pau, France

C'est le plus lourd bilan humain pour les militaires français depuis leur déploiement au Sahel en 2013. Lundi soir, 13 militaires sont morts au Mali, dans une opération contre des jihadistes. Deux hélicoptères se sont percutés. Sept de ces soldats faisaient partie du 5e Régiment d'Hélicoptères de Combat (RHC), basé à Pau. 

Le 5e Régiment d'Hélicoptères de Combat

Ce régiment est une unité de l'Armée de Terre. Créé en 1977, il est envoyé vers tous les théâtres où l'armée française est déployée (Tchad, Afghanistan, Libye, Mali, Balkans, Somalie, Rwanda, Djibouti, Côte d'Ivoire). 

Depuis 2013 et le déploiement au Mali et au Sahel, sept militaires de ce régiment sont morts en opération. Ce sont les sept soldats décédés lundi soir en opération au Mali. "Le cinquième" depuis son installation à Uzein près de l'aéroport a accueilli des milliers d'appelés jusqu'à l'arrêt de la conscription. Depuis le 5e RHC "emploie" près d'un millier de militaires professionnels qui font leurs vies dans les communes alentours. Beaucoup choisissent de rester en Béarn après leurs carrières militaires.

Le 4e Régiment d'Hélicoptères des Forces spéciales

Ce régiment fait également partie de l'Armée de Terre. Sa mission est de transporter les forces spéciales françaises sur tous les théâtres d'opérations, ainsi que les forces d'intervention spécialisées du ministère de l'intérieur (le GIGN et le RAID). De part la nature de ses missions, ce régiment est plus discret que son voisin. Il compte 400 hommes environ. Il est installé à Uzein près de Pau depuis 22 ans (1997).

Depuis 2013 et le déploiement au Mali et au Sahel, quatre d'entre eux sont morts en opération. En 2013, c'est le chef de bataillon Damien Boiteux qui meurt lors de la première phase de l'opération Serval au Mali, touché par un tir alors qu'il était aux commandes de son hélicoptère. En 2014, l'adjudant Samir Bajja est tué au Burkina Faso alors qu’il effectuait un vol nocturne d’entraînement. Puis en février 2018, cinq militaires sont morts dans le crash accidentel de deux hélicoptères dans le Var. Deux d'entre eux faisaient partie du 4e Régiment d'Hélicoptères des Forces spéciales de Pau. Ils s'appelaient Quentin Gibert et Sébastien Grève. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu