Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

"Psychologiquement, mon fils va de plus en plus mal", confie le père du journaliste nantais détenu en Turquie

dimanche 27 août 2017 à 15:02 Par Grégory Jullian, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Le journaliste nantais Loup Bureau est emprisonné depuis le 26 juillet en Turquie. Il est soupçonné "d’activités terroristes". Il a été arrêté à la frontière entre l’Irak et la Turquie avec des photos de combattants kurdes. Son père l'a joint ce dimanche au téléphone. Il témoigne.

Loick Bureau
Loick Bureau © AFP -

Il attendait çà depuis quinze jours. Loick Bureau a enfin eu son fils au téléphone ce dimanche. La conversation a duré cinq minutes. "Il va de plus en plus mal psychologiquement. Je l'ai trouvé très fatigué. Sa voix était très faible et tellement différente de celle que l'on connait" glisse Loick Bureau. Si Loup Bureau (27 ans) n'a pas été maltraité physiquement depuis son incarcération, il vit en revanche très mal l'enfermement. "Il est seul dans sa cellule. Il souffre de la chaleur. Moralement, il se décourage de plus en plus. Il a peur de rester enfermé longtemps. Il tente de s'occuper. Il a enfin pu acheter un stylo. Il écrit sur ses conditions de détention. Il a également reçu quelques livres de la part du consulat français" précise Loick Bureau.

  - Aucun(e)
-

François Hollande a appelé Loick Bureau

Malgré l'émotion, Loick Bureau a essayé de rassurer son fils. "Je lui ai dit qu'il y avait une forte mobilisation en France autour de lui. Ce qu'il ne savait pas. Je lui ai également appris que l'ancien président François Hollande m'avait appelé jeudi pour me faire part de son soutien et que le ministre des affaires étrangères belge m'avait reçu vendredi à Bruxelles. Cela l'a lui redonné un peu d'espoir" affirme le père du journaliste nantais détenu en Turquie.

Photo postée par Loup Bureau sur son compte Facebook.  - Aucun(e)
Photo postée par Loup Bureau sur son compte Facebook. -

Ce vendredi, la justice turque a rejeté la demande de remise en liberté du jeune journaliste nantais. Son avocat pourra en faire une autre dans un mois. D'ici là, Loick Bureau espère que le président français Emmanuel Macron aura fait bouger les choses.