Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor

Moyen-Orient : "Nous avons des forces en présence prêtes pour faire de la dissuasion", assure Françoise Dumas

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Après l'assassinat du général iranien Qassem Soleimani décidé par le président américain Donald Trump, Téhéran a appelé à "une vengeance implacable". Paris appelle à la retenue. "La France a les moyens d'apaiser les tensions", estime la députée LREM du Gard, Françoise Dumas.

Françoise Dumas, la députée LREM du Gard
Françoise Dumas, la députée LREM du Gard © Radio France - Sylvie Duchesne

Paris veut à tout prix "éviter une nouvelle escalade dangereuse" des tensions entre Téhéran et Washington. Les Iraniens promettent de venger la mort de leur général Qassem Soleimani. Le deuxième homme le plus puissant d'Iran a été tué, ce vendredi matin, dans un raid américain, sur ordre du président Donald Trump. Son homologue français, Emmanuel Macron a appelé, ce vendredi après-midi, "à la retenue".  

Pour Françoise Dumas, la députée LREM du Gard et présidente de la commission de la Défense nationale et des forces armées à l'Assemblée nationale, la France a les moyens de peser pour apaiser les tensions américano-iraniennes : "Nous sommes très présents dans cette zone. Nous y avons des forces facilement mobilisables. Nous avons une marine présente. Que ce soit à Djibouti, que ce soit dans le détroit d’Ormuz, que ce soit à Abou Dabi, nous avons des forces en présence qui sont prêtes pour faire de la dissuasion", détaille l'élue gardoise. 

Interview avec Françoise Dumas, députée LaRem du Gard.

Ce vendredi après-midi, l'Élysée a fait savoir que Paris et Moscou étaient en lien étroit pour éviter un embrasement au Moyen-Orient. Vladimir Poutine et Emmanuel Macron se sont entretenus au téléphone, ce vendredi. Le chef de l'État français a également appelé Téhéran à respecter les accords sur le nucléaire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess