International

New York : un chauffard fait un mort et 22 blessés à Times Square, pas de lien établi avec le terrorisme

Par Géraldine Houdayer, France Bleu jeudi 18 mai 2017 à 18:27 Mis à jour le jeudi 18 mai 2017 à 22:24

La voiture a percuté des piétons et heurté un trottoir sur Times Square, à New York, jeudi.
La voiture a percuté des piétons et heurté un trottoir sur Times Square, à New York, jeudi. © AFP - VOLKAN FURUNCU

Une voiture a renversé 23 piétons ce jeudi en fin de matinée sur Times Square à New York, faisant un mort et 22 blessés. Le conducteur, un ancien militaire avec un casier judiciaire, a été arrêté. La police évoque la piste d'un "accident isolé".

Une voiture a renversé 23 piétons jeudi sur Times Square à New York, l'une des places les plus fréquentées au monde, faisant un mort et 22 blessés. La victime est une jeune femme de 18 ans, tuée sur le coup. Au moins sept des 22 blessés hospitalisés, parmi lesquels figure sa sœur de 13 ans, sont dans un état grave. Les autorités n'ont donné aucun détail sur leur identité ou leur nationalité dans l'immédiat. Le chauffard est un ex-militaire américain, avec un casier judiciaire mais apparemment sans motivation terroriste.

Il n'y a aucune indication qu'il s'agissait d'un acte de terrorisme" - Le maire de New York

"Sur la base de l'information dont nous disposons pour l'instant, il n'y a aucune indication qu'il s'agissait d'un acte de terrorisme", a déclaré le maire de New York, Bill de Blasio sur place. "L'enquête se poursuit", a-t-il cependant souligné, et les autorités "ont renforcé la présence policière à certains endroits-clé" de cette métropole de 8,5 millions d'habitants, a-t-il ajouté. Plus tôt, la police a évoque un "accident isolé". Le conducteur du véhicule a été arrêté et placé en garde à vue, et il était apparemment sous l'emprise de drogue ou d'alcool, précise la correspondante de franceinfo sur place.

Un ancien militaire déjà arrêté trois fois

Le chauffard de 26 ans est un habitant de New York. L'ancien militaire avait déjà été arrêté trois fois par la police à New York: en 2008 et 2015, pour conduite en état d'ivresse, et ce mois-ci pour des "menaces" de nature non précisée, ont détaillé les autorités."Sur la base de l'information dont nous disposons pour l'instant, il n'y a aucune indication qu'il s'agissait d'un acte de terrorisme", a déclaré le maire de New York lors d'une conférence de presse sur les lieux.

Le quartier bouclé

Le quartier de Times Square est resté bouclé après l'attaque, des policiers spécialisés étaient sur place.