Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouveau tracé de la frontière France-Andorre : le maire de Porta demande l'aide d'Emmanuel Macron

-
Par , France Bleu Roussillon

Le maire de la commune de Porta (Pyrénées-Orientales) a écrit à Emmanuel Macron pour trancher la question polémique du nouveau tracé de la frontière entre la France et l'Andorre. L'élu réclame la copropriété sur ses anciennes terres communales passées en territoire andorran au Pas-de-la-Case.

Le maire de Porta avec entre ses mains la lettre à Emmanuel Macron
Le maire de Porta avec entre ses mains la lettre à Emmanuel Macron © Radio France - Sébastien Berriot

La petite commune de Porta en Cerdagne (124 habitants) en appelle à Emmanuel Macron. C'est la suite de la nouvelle délimitation de la frontière entre la France et l'Andorre, entrée en vigueur il y a  un an. Avec le nouveau tracé, la commune française a perdu 24 hectares de terres qui sont passés en territoire andorran dans le secteur très convoité du village commercial du Pas-de-la -Case.

C'est dans ce secteur du Pas-de-la-Case que des terres communales de Porta sont passées en territoire andorran
C'est dans ce secteur du Pas-de-la-Case que des terres communales de Porta sont passées en territoire andorran © Radio France - Sébastien Berriot

Un changement très mal vécu à Porta

Après une délibération votée à l'unanimité par le conseil municipal au mois de décembre dernier, le maire de Porta, Marius Hugon, a décidé de saisir le chef de l'État qui est aussi coprince d'Andorre. Dans une lettre officielle adressée à Emmanuel Macron, il réclame la copropriété sur ces 24 hectares.

Dans ce courrier, le maire de Porta explique au président de la République dans quelles conditions la nouvelle frontière franco-andorrane a selon lui été fixée : sans consultation. "La commune, dit-il, a appris avec stupéfaction que son territoire avait été amputé de 24 hectares" prés du Pas-de-la-Case, là ou Porta avait en projet un gros programme immobilier.

Le traité frontalier a été ratifié. Marius Hugon sait bien que la France ne reviendra pas en arrière. Le maire ne demande donc pas le retour à l'ancienne frontière, mais ce qu'il souhaite, c'est pouvoir administrer les 24 hectares avec les Andorrans, et il sollicite pour cela l'aide du chef de l'État.

La lettre à Emmanuel Macron
La lettre à Emmanuel Macron © Radio France - Sébastien Berriot

"Lors de sa venue en Andorre  en septembre dernier, le président avait  dit qu'il n'était pas au courant du dossier mais il avait promis d'examiner le sujet. C'est pour ça que nous avons décidé de lui écrire. On espère qu'il fera quelque chose." (Marius Hugon, maire de Porta)

En cas de réponse négative, le maire de Porta menace de mettre en œuvre des actions, sans dire lesquelles, pour faire obstacle  à "la dépossession du patrimoine communal". La lettre à Emmanuel Macron a aussi été envoyée au Premier ministre ainsi qu'aux présidents du Sénat et de l'Assemblée nationale.

Le maire de Porta, Marius Hugon

Les nouvelles bornes-frontières au Pas-de-la-Case installées en juillet
Les nouvelles bornes-frontières au Pas-de-la-Case installées en juillet -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess