Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
International

Offensive turque en Syrie : la situation suivie par l'association Médina à Bourges, qui gère une maternité près d'Alep

-
Par , France Bleu Berry

Basée à Bourges, l'association Médina gère une maternité mobile en Syrie, dans la région d'Alep. La situation actuelle, avec l'offensive turque face aux Kurdes, est surveillée attentivement.

-
- - TURKISH ARMED FORCES / HANDOUT / ANADOLU AGENCY

Bourges, France

C'est un cessez-le-feu très précaire qui a lieu entre l'armée turque et les forces kurdes. Le président turc Recep Tayyip Erdogan menace de reprendre l'offensive mardi. Une situation suivie de près par l'association Médina basée à Bourges. Elle gère une maternité et une clinique mobiles dans la zone d'Alep. Même si l'offensive turque est assez éloignée, il y a des craintes. "C'est une offensive très violente avec des conséquences humanitaires très lourdes. On en est à 300 000 déplacés en quelques jours", alerte le docteur Franck Carrey, président de l'association Médina, invité de France Bleu Berry ce lundi.

"Dès qu'il y a un déplacement de population, il y a des problèmes d'hygiène qui risquent de provoquer des épidémies. Quand un afflux de population arrive quelque part, il faut arriver à répondre en termes d'alimentation et d'eau potable. Et ce n'est pas facile", ajoute-t-il. La maternité gérée par Médina aide entre 250 et 300 femmes à accoucher chaque mois. "Bien sûr, quiconque arrivera dans notre secteur bénéficiera de nos services. On a déjà manifesté nos capacités à faire davantage pour plus de population", indique Franck Carrey.

L'association Médina a toujours besoin de dons

37 personnes travaillent dans cette maternité mobile près d'Alep. Sur place, l'état d'esprit est particulier. "Le découragement naît du fait qu'il peut y avoir une énième sur-crise humanitaire en Syrie sans qu'il n'y ait de réactions concrètes. Et puis le désespoir naît du fait que le régime barbare de Bachar al-Assad est en train de reconquérir l'ensemble du territoire", explique le président de l'association Médina.

L'association a toujours besoin de dons. "Surtout ce qui peut faciliter la prise en charge des nourrissons. Donc ce qu'on préfère, ce sont des aliments pour le premier âge, sous forme de conditionnements longue conservation de façon à ce qu'on puisse faire un stock pour le convoyer vers la Syrie. Et puis des vêtements neufs pour les bébés", conclut le docteur Franck Carrey.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu